×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Dix pays adopteront la PAC réformée dès 2005

Par L'Economiste | Edition N°:1926 Le 28/12/2004 | Partager

. Cinq autres l’appliqueront en 2006, deux en 2007 et les huit restants en 2009A partir du 1er janvier 2005, 10 Etats membres introduiront la réforme fondamentale de la politique agricole commune (PAC). Adoptée en juin 2003, cette réforme modifie du tout au tout les modalités de l’aide communautaire au secteur agricole et donne aux agriculteurs de l’Union les coudées franches pour produire ce que demande le marché. A l’avenir, la plupart des aides seront versées indépendamment du volume de la production. Ces nouveaux “paiements uniques par exploitation” seront étroitement liés au respect de normes concernant l’environnement, la sécurité alimentaire et le bien-être des animaux. Le régime de paiement unique concerne les principaux secteurs du marché, y compris les céréales, la viande et le lait. Il sera étendu en 2006 aux secteurs du tabac, de l’huile d’olive et du coton. Les Etats membres avaient la possibilité de mettre en place le régime de paiement unique pendant la période comprise entre 2005 et 2007. Dix d’entre eux ont décidé de l’instaurer dès le 1er janvier 2005, à savoir l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Allemagne, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, le Portugal, la Suède et le Royaume-Uni. Les cinq autres “anciens” Etats membres (Finlande, France, Grèce, Pays-Bas et Espagne), appliqueront le régime en 2006, tandis que les deux “nouveaux” Etats membres qui ont opté pour ce régime, c’est-à-dire Malte et la Slovénie, lanceront l’opération en 2007.Les huit autres nouveaux venus appliquent le “régime de paiement unique à la surface”, lequel consiste à offrir à tous les agriculteurs d’une région déterminée des droits à l’hectare uniformes, financés sur la même enveloppe régionale. Ces nouveaux Etats membres mettront ledit régime en place au plus tard à partir de 2009. Evoquant l’entrée en vigueur de la PAC réformée, Mariann Fisher Boel, membre de la Commission chargée de l’agriculture et du développement rural, a déclaré: “A l’orée de l’année 2005, la PAC n’a rien à voir avec l’idée caricaturale que s’en fait le grand public. La réforme permettra aux agriculteurs européens de devenir de véritables chefs d’entreprise. Nos régions rurales se verront garantir un avenir à longue échéance, ainsi qu’une chance de se diversifier et de contribuer à une compétitivité accrue de l’Europe”. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc