×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

L’Autriche entame un dépistage national

Par L'Economiste | Edition N°:5889 Le 23/11/2020 | Partager

L’Autriche a commandé 7 millions de tests antigéniques pour 50 millions d’euros et son armée va mener une campagne massive de dépistage volontaire du coronavirus en vue d’éviter un nouveau confinement, a annoncé en fin de semaine dernière la chancellerie.

covid-depistage-089.jpg

«Nous voulons permettre aux gens de fêter Noël dans un cercle familial étroit (...); les tests de masse constituent désormais une option efficace de substitution aux confinements pour plusieurs semaines», a dit le chef du gouvernement, Sebastian Kurz. Les enseignants et les puéricultrices seront les premiers à se voir proposer d’effectuer un test les 5 et 6 décembre prochains dans une centaine de centres dédiés. Ils seront suivis par les agents de police, puis par les résidents des bassins de population fortement touchés par le coronavirus.

Les 8,9 millions de résidents en Autriche auront la possibilité d’effectuer un test au cours de la semaine précédant les fêtes de fin d’année, ainsi qu’au début du mois de janvier.

Le gouvernement a indiqué avoir commandé 4 millions de tests rapides, dont le résultat peut être délivré en quinze minutes, au laboratoire pharmaceutique helvétique Roche et 3 millions à Siemens. Les forces armées autrichiennes seront chargées de la gestion organisationnelle et logistique de cette campagne qui intervient après celle effectuée en Slovaquie, un pays voisin de l’Autriche, au Luxembourg, de même que dans certaines villes chinoises. L’Autriche, plutôt épargnée par la première vague de coronavirus au printemps, a été surprise par la virulence de la seconde vague. Mardi, le gouvernement a décrété un nouveau confinement général jusqu’au 6 décembre, après celui du printemps.

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc