×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5888 Le 20/11/2020 | Partager

• Test PCR: Des compagnies refusent de rembourser
Contrairement à l'annonce de la Fédération marocaine des sociétés d'assurances et de réassurance (FMSAR) selon laquelle «les frais de tests Covid sont bien remboursables, sous réserve d'une prescription médicale....» des compagnies continuent de rejeter les dossiers maladie liés au Covid ainsi que les frais engagés dans les tests PCR. Parmi les arguments avancés par ces compagnies, la mention: «Test PCR non remboursable», ou encore: «Risque exclu de la garantie».
A.R.

• Le coronavirus bientôt reconnu comme maladie professionnelle?
Le déclenchement du coronavirus a suscité un large débat à l’échelle internationale autour de sa reconnaissance ou non comme maladie professionnelle. Dans certains pays, le coronavirus est assimilé à la grippe saisonnière et donc non indemnisable. La pathologie a ensuite été considérée comme une maladie professionnelle, comme en France, par exemple. Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, a déclaré, mardi 17 novembre, que son département mène les tractations nécessaires pour que le coronavirus soit considéré comme une maladie professionnelle. Une décision qui s’explique par le nombre important de contaminations dans les rangs du personnel médical. La mesure pourrait être élargie à d’autres professions. Reste à savoir lesquelles.
H.E.

• Covid-19: Ait Taleb au Parlement ce lundi
Ait Taleb est attendu ce lundi à la Chambre des représentants. Le ministre de la Santé sera interpellé, lors de la séance hebdomadaire des questions orales, sur «l’évolution préoccupante de la pandémie et la stratégie du gouvernement pour renforcer la prise en charge des personnes atteintes et la lutte contre la propagation du virus». Lors de la même séance, Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des Affaires islamiques, sera interrogé sur le respect des mesures de prévention dans les lieux de culte.
M.A.M.

• 1.600 contaminations au coronavirus parmi le personnel soignant
Au cours de la séance des questions hebdomadaires du mardi 17 novembre, à la Chambre des conseillers, Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, a annoncé qu’à ce jour, 1.600 membres du personnel médical ont été contaminés au coronavirus. D’où l’importance de respecter les mesures barrières pour réduire la propagation de la pandémie et réduire la pression sur le personnel soignant.
 H.E.

• Surfacturations dans les cliniques: Aït Taleb «intransigeant»
«Des commissions d’inspection et de contrôle sont mobilisées dans les cliniques accusées de surfacturations, chèques de garantie et autres. En cas de manquement ou dépassement avérés, des sanctions sévères (ndlr; y compris la fermeture) seront prises», confie à L’Economiste Khalid Aït Taleb. Le ministre de la Santé affirme qu’il sera intransigeant. Toutefois, «le citoyen doit être raisonnable...il ne pourra pas profiter de soins dans le secteur privé et exiger la gratuité», poursuit-il. Interpellé sur la question des vaccins, Aït Taleb n’en dira rien.
Y.S.A.

• Philippe Clerc, président de l’Académie de l’IE
Changement à la présidence de l’Académie de l’intelligence économique. Philippe Clerc, conseiller expert pour les études et la prospective à CCI France et membre de ThinkTankers, prend la présidence succédant à Alain Juillet. Clerc a occupé plusieurs fonctions, notamment celles de président de l’Association internationale francophone d’intelligence économique et de vice-président du Groupement français de l’industrie de l’information. Cet ancien expert au Commissariat général du Plan a par ailleurs dirigé plusieurs ouvrages dont le dernier avec les Pr. Driss Guerraoui et Xavier Richet «La nouvelle mondialisation. Actes de la 4e Rencontre internationale de l’Université ouverte Dakhla (Royaume du Maroc)». Editions L’Harmattan, Paris, 2019.
E.M.G.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc