×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Casa-Settat: Le CRI décline son plan triennal

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5876 Le 02/11/2020 | Partager
37 milliards de DH d’investissements
Bilan d’étape de janvier à septembre derniers

Plus de 37 milliards de DH  d’investissement avec une projection de création de plus de 22.000 emplois directs. C’est le bilan d’étape de janvier à septembre 2020 présenté par le CRI Casa-Settat, lors de son conseil d’administration qui s’est tenu récemment. Ce bilan a mis en avant plusieurs chantiers relatifs à l’organisation du CRI et de ses réalisations, notamment celles de la Commission régionale unifiée de l’investissement (CRUI).

cri-casablanca-076.jpg

Le bilan d’étape du CRI de janvier à septembre 2020 présenté par son DG Salmane Belayachi, qui a mis en avant plusieurs chantiers relatifs à l’organisation du CRI et de ses réalisations notamment ceux de la Commission régionale unifiée de l’investissement (Ph. L’Economiste)

La mise en place de cette commission est une «révolution», selon les termes de Salmane Belayachi, DG du CRI. En effet, son mode opératoire permet d’adopter le vote à la majorité dans l’octroi des décisions, avec un délai réglementaire maximal d’un mois comme délais d’instruction des dossiers déposés.

«L’objectif escompté consiste à dynamiser l’investissement en tant que moteur de relance économique, vu le contexte particulier marqué par la crise sanitaire qui impose un service public moderne et fluide capable d’offrir un accompagnement de l’investisseur de bout en bout», insiste Belayachi.

Par ailleurs, l’accompagnement des investisseurs et des TPME a été placé au cœur de la stratégie du CRI de Casa-Settat. Plus de 70 investisseurs et entreprises ont été accompagnés pour faciliter leurs installations, leurs développements et le règlement des différends survenus au cours de leur fonctionnement.

«Le choix du ministère de l’Intérieur de démarrer le chantier de la réforme des CRI par la dématérialisation des procédures administratives s’est révélé stratégique, perspicace, voire salvateur, car ces résultats ne pouvaient être atteints sans le démarrage immédiat de la plateforme CRI-Invest qui permet de gérer tout le processus administratif de bout en bout de façon fluide et efficace», explique Belayachi.

Les axes principaux du plan stratégique triennal 2020-2022, portent notamment sur le renforcement des compétences et de l’expertise des ressources humaines, la facilitation administrative et le suivi des décisions de la CRUI à travers la continuité du processus de dématérialisation de la plateforme CRI-Invest.

Il s’agit également de l’accompagnement des TPME avec la création du 1er pôle intégré de l’accompagnement au niveau régional. S’y ajoutent l’amélioration des services aux investisseurs en termes de conciliation et médiation en synergie avec les parties prenantes et le secteur privé, le développement d’une plateforme digitale de veille et d’intelligence économique, qui couvre la collecte, l’analyse et la publication de la data économique régionale au profit des investisseurs, des décideurs et des acteurs locaux, outre la promotion des opportunités d’investissement de la région via l’élaboration d’une offre territoriale attractive.

                                                                  

Délai d’instruction de 12 jours

Sur une durée de 9 mois, la Commission régionale unifiée de l’investissement (CRUI) a plusieurs réalisations à son actif, dont:

● 37 réunions avec une moyenne d’une CRUI par semaine.
● 28 réunions à distance depuis le 20 mars dernier
● 100% des dossiers d’investissements soumis ont été vérifiés en 48h
● 100% des dossiers d’investissements validés ont été programmés dans les 24h
● Un délai d’instruction moyen de 12 jours alors qu’il était de plusieurs mois avant la réforme
● Sur les 254 dossiers soumis, 117 dossiers d’investissements ont reçu un avis favorable.

Aziza EL AFFAS

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc