×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Rabat: Reprise de l'activité dans les différentes ZI

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5846 Le 18/09/2020 | Partager
La majorité des unités de textile opérationnelles avec une capacité de plus de 50%
Pour l’automobile, la machine en marche au niveau de la plateforme de Kénitra
De même pour d’autres secteurs: agroalimentaire, industrie pharmaceutique…

En dépit de la pandémie de coronavirus, l’activité industrielle a bien repris au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra avec une cadence qui varie selon les secteurs. Pour le textile, la quasi-majorité des unités sont actuellement en activité, selon un chef d’entreprise et membre de l’Amith au niveau de la région.

rabat-zi-046.jpg

En dépit de la pandémie de coronavirus, l’activité industrielle a bien repris au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra avec une cadence qui varie selon les secteurs (Ph. L'Economiste)

Cette reprise est due particulièrement à la relance de l’activité export avec des commandes de clients étrangers notamment de l’Espagne, la France et l’Angleterre, explique-t-il. Mais le problème de manque de main-d’œuvre est sérieusement posé pour certains opérateurs. Une situation qui s’explique en partie par les conditions sanitaires anti-Covid-19 exigées par les autorités aux entreprises, rappelle ce professionnel.

Dans les usines de textile, l’application de la mesure de distanciation impose une réduction du personnel qui peut dépasser dans certains cas 30% de l’effectif global. Pour honorer leurs engagements envers leurs clients, certains opérateurs recourent à la location de nouveaux locaux où sera transférée une partie de la production. Les campagnes de dépistage du coronavirus entraînent l’absence (même pour une courte durée) d’une partie du personnel des usines concernées, ajoute notre source. Une situation observée également chez certains équipementiers du secteur automobile installés dans la zone industrielle de Kénitra (Atlantic Free Zone).

Mais cela n’a entraîné aucune perturbation sur l’activité de cette zone qui assure l’emploi à plus de 30.000 personnes. Le nombre d’entreprises opérationnelles s’élève à 46 unités et aucune décision de fermeture n’a été actée par les autorités provinciales pour cause de foyers Covid-19, rassure le département de l’Industrie qui précise que «l’activité de PSA est normale et aucune perturbation n’est signalée en rapport à la pandémie». Le même constat est valable pour le site de Technopolis à Salé où des sociétés ont opté pour le travail à distance pour une partie de leur personnel.

De même pour les unités de l’industrie pharmaceutique installées dans la région et également celles relevant du secteur de l’agroalimentaire. Pour ce dernier, des opérateurs soulèvent le manque de visibilité de l’évolution du marché durant les prochains mois. A l’instar du couscous, les professionnels réclament la suppression ou la suspension provisoire de la TVA sur les pâtes alimentaires. Une mesure, estiment-ils, qui boosterait la consommation en cette période de crise au profit des familles modestes.

Foyers épidémiques, le grand défi

L'apparition de clusters de coronavirus continue de constituer un sérieux problème pour les industriels. En plus du renforcement du contrôle du respect strict du dispositif anti-Covid-19 par les entreprises, il faut également mener des campagnes de dépistages de grande envergure pour assurer une veille permanente anti-Covid-19 au niveau des zones industrielles. La majorité des opérateurs tient à saluer l’effort déployé par les autorités pour l’organisation et la prise en charge des campagnes de dépistage réalisées au profit de leur personnel. Mais avec l'aggravation de la pandémie, le problème de manque de moyens pour la réalisation de ces campagnes de dépistage commence à être soulevé. A ce titre, il convient de rappeler que plusieurs foyers de coronavirus ont été découverts dernièrement dans certaines zones industrielles de la région notamment à Salé et Kénitra.

Noureddine EL AISSI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc