×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5825 Le 18/08/2020 | Partager

• Le dirham se déprécie contre l'euro
Le dirham s’est déprécié de 0,32% contre l’euro et s’est apprécié, en glissement mensuel, de 1,23% vis-à-vis du dollar américain en juillet dernier, précise Bank Al-Maghrib (BAM). Au niveau du marché interbancaire, le volume des échanges de devises contre dirham aura atteint 18,6 milliards de DH en juillet, en hausse de 3,9 milliards de DH par rapport au niveau enregistré au même mois de l’année précédente.
 E.M.G.

• Berd: 430 millions de DH dédiés aux PME marocaines
La Berd (Banque européenne pour la reconstruction et le développement) vient d’accorder un prêt de 40 millions d’euros (430 millions de DH) à la succursale marocaine de la Caixa Bank. Cette dernière devra distribuer les fonds sous forme de sous-prêts aux PME locales. Ce prêt de la Berd permettra à la Caixa Bank d’accroître les financements nécessaires pour répondre aux besoins des petites et moyennes entreprises (PME) locales. La Berd soutient par la même occasion la stratégie d'expansion de la Caixa vers les PME situées en dehors de l'axe Casablanca-Rabat, Tanger et Agadir en l’occurrence.
A.A.

• ANRE: Les conseillers haussent le ton
Après les députés, les groupes parlementaires de la 2e Chambre se sont également élevés contre «la méthode du choix des membres de l'Agence nationale de régulation de l'électricité (ANRE), nommés par le président de la Chambre des conseillers». Les groupes de l'Istiqlal, du PJD et du MP ont adressé une correspondance à Hakim Benchamach, pour protester contre ces nominations, entérinées en violation du règlement interne de la Chambre, et pour tenir une réunion urgente afin de se pencher sur ce dossier.
M.A.M.

• Evaluation d'impact environnemental: La loi au BO
Le nouveau dispositif sur l'évaluation d'impact environnemental a été publié au Bulletin officiel. Cette loi prévoit 5 catégories d'évaluation des répercussions des nouveaux projets, mais également des politiques publiques, sur l'environnement. L'entrée en vigueur de ce texte est prévue après la publication des décrets d'application. Le ministère de tutelle s'était engagé à finaliser ce chantier «dans les plus brefs délais».
M.A.M.

• Industrie automobile: Le divorce acté entre Jobelsa et Palm Indus  
Le groupe Palmeraie Industries & Services (plus connu à travers sa filiale Dolidol) vient de se séparer avec l'espagnol Jobelsa Automotive. Pour rappel, les deux industriels avaient monté une joint-venture spécialisée dans les coiffes de sièges, il y a trois ans au Maroc. Une co-entreprise spécialisée dans le revêtement d'intérieur, les coiffes et l'assemblage de sièges de véhicules. Au lancement, la JV avait mobilisé un investissement global de 240 millions de DH. De sources sûres, le divorce a été acté suite aux intérêts divergents entre les deux groupes, marocain et espagnol.
A.R.

• Contrôles incontrôlables
NARSA, l’agence nationale de la sécurité routière, a laissé un délai de contrôle technique des véhicules jusqu’au 31 août 2020. Il concerne aussi bien le renouvellement que le premier contrôle. Mais ceci ne s’applique qu’au cas de véhicule déjà contrôlé mais dont le certificat est échu (entre cinq et dix ans donc) et au cas où le véhicule aurait dû être contrôlé depuis le 18 mars dernier. C’est ce qu’indique un communiqué de NARSA. On ne sait pas ce qu’il faut faire avec les véhicules ayant eu cinq ans avant le 18 mars 2020, mais n’ayant pas été visités à cause de la pandémie. On ne sait pas que faire non plus pour ceux qui ont changé de mains depuis cette même date. Pour ces derniers, la visite technique doit être faite deux fois: une fois en raison de l’âge du véhicule, la deuxième en raison de la cession du véhicule (sic!).  
N.S.

• Corniche Rabat: La 1re tranche du Carrousel livrée en 2022
Imkan, le promoteur immobilier basé à Abu Dhabi, qui gère le projet immobilier «Le Carrousel» à Rabat s'apprête à livrer la 1re tranche. La Sogea, filiale du groupe français Vinci, qui a en charge la 1re phase, a finalisé le terrassement et débuté le 6 juillet dernier les fondations et le coulage du béton. L'appartement-témoin du projet, en cours de construction, sera livré à la fin du mois de septembre 2020. A noter que le projet mobilise un investissement de 1,5 milliard de DH et génèrera 1.100 emplois directs et indirects. Ce programme compte également un mall, un hôtel 5 étoiles, une promenade maritime, des bureaux...
E.M.G.

 • Une clinique pour  la prise en charge des addictions et maladies mentales
Casa-Anfa accueille la 2e clinique Villa des Lilas. L'établissement dispose de 8 unités d'hospitalisation psychiatrique à temps plein, une unité de soins intensifs, une unité d'accueil des urgences psychiatriques et des consultations psychiatriques externes. Pour la 1re fois au Maroc en institution privée, la clinique compte 3 unités hyper-spécialisées: une dédiée à la prise en charge des addictions (addictologie), une autre spécialisée dans la prise en charge des troubles mentaux des personnes âgées (psycho-gériatrie). Quant à la troisième unité, elle aide à la réhabilitation psycho-sociale.
A.R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc