×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossier Spécial

Vacances d’été: A la découverte du Maroc méconnu

Par L'Economiste | Edition N°:5811 Le 24/07/2020 | Partager

Tant que les frontières restent fermées, les Marocains auront tout le loisir de redécouvrir leur pays pour leurs vacances. Ici, les plages et les montagnes sont tout aussi belles, voire même époustouflantes. Marrakech/Safi et Agadir figurent parmi les destinations les plus agréables et les plus complètes en termes d’offre classique mais aussi d’hébergement inédit en bivouac, en maisons d’hôtes ou sous dôme. Les voyagistes de la région ont préparé de nouveaux itinéraires pour encourager la découverte du patrimoine de la région et des packages. Les unités d’hébergement ont tous investi dans des mesures pour assurer la sécurité sanitaire.

                                                                 

■ Des nuitées offertes à Marrakech

maroc-meconnu-1-010.jpg

Marrakech, avec sa médina médiévale, ses souks, ses rues, ses habitants, ses monuments, ses hôtels et riads, est prête. Un effort a été consenti au niveau des tarifs notamment dans les clubs. Ainsi, on peut trouver un séjour en pension complète à 600 DH/personne à l’Eden Andalou  avec deux enfants en gratuité ou encore à 900 DH pour le Kenzi Rose Garden jusqu’au 15 septembre.  600 par nuit et par personne à l’hôtel du Golf Rotana. Le Sofitel offre 50% de promotion alors que l’Hivernage offre une nuitée de plus pour 4 payées. Au Palm Plaza, 4 nuitées en double reviennent à 3.200 DH en BB. A noter que certains établissements de luxe de Marrakech ont décidé de garder les portes fermées jusqu’au mois d’octobre. D’autres ont choisi d’ouvrir et d’offrir aux visiteurs de la ville ce qu’ils ont toujours aimé, l’hospitalité marrakchie.

                                                                 

■ Randonnées dans l’arrière-pays

maroc-meconnu-2-010.jpg

Marrakech est une oasis au pied des montagnes de l’Atlas et son arrière-pays offre des lacs, des montagnes et des cascades. Le circuit démarre de Tahanaout, une province aux portes de Marrakech. Ici on peut retrouver Terre d’Amanar,  point de départ idéal pour des trekkings à la découverte des villages, les gorges de Moulay Brahim. L’itinéraire peut ramener les amoureux de la nature vers la vallée d’Imlil et puis les montagnes. Dans les montagnes, l’hébergement est différent: maisons d’hôtes, les gîtes, chez l’habitant… Autre région de montagne, Ouirgane, située à environ 60 km, au cœur des montagnes et au pied de Toubkal, un endroit parfait pour une randonnée pédestre et ses belles terrasses des restaurants avec une belle vue panoramique sur les montagnes de l’Atlas. De la randonnée aussi à Tinmel, en prenant la route du Tizi N’Tichka. Et pour les moins sportifs, il y a la vallée l’Ourika et le célèbre village de Setti Fatma ou on peut déguster les tagines et visiter les coopératives locales, les paradis du safran, d’argousier, fruit méditerranéen.

                                                                 

■ Du jet-ski à Lalla Takerkoust

maroc-meconnu-3-010.jpg

Pour les férus de paysages et de balades en quad, le lac Lalla Takerkoust a tout pour plaire. De grandes étendues de déserts rocailleux, de l’eau, l’impressionnante structure du barrage et les montagnes en toile de fond. Pendant l’hiver, les pics enneigés participent à la beauté du site, en ce mois de juillet, il y a des températures plus basses  que celles de Marrakech qui se trouve  à une trentaine de kilomètres. Le lieu est pris d’assaut pendant l’été par les locaux comme les touristes. D’ailleurs, les restaurants avec vue sur le lac et les agences de location de quad fleurissent comme des champignons. Pédalos, planches à voile ou jet-ski, sont quelques-unes des activités sportives proposées. En termes d’hébergement, on peut trouver plusieurs genres et prix. Le petit hôtel du Flouka propose 4 nuits pour deux adultes à 2.362 DH alors que le Kasbah Beldi propose des bungalows  à 5.777 DH pour les 4 nuits.

                                                                 

■ Du désert à une heure de la ville

maroc-meconnu-4-010.jpg

Du désert à Marrakech, c’est possible à la kasbah d’Agafay à une heure de la ville, dans les environs de Jbilet l’Oasis ou au barrage de Lalla Takerkoust. L’hébergement dans ces lieux est en bivouac, avec le confort d’un établissement de  5 étoiles et un choix de matériaux délibérément orienté vers l’artisanat marocain local. Ici l’animation est très  importante et le choix est grand: randonnée équestre, en 4x4, à dos de chameau, en side-car, en montgolfière, activité nautiques sur le lac. Sur le plan gastronomique, on peut y  découvrir les meilleurs produits du terroir.

                                                                 

■ La résilience et le label souiri

maroc-meconnu-5-010.jpg

Essaouira a mis en place tout un programme de promotion et d’animation jusqu’à la fin de l’année avec un événement par semaine. Habituellement, la ville affiche un taux de remplissage très important pendant l’été et cette année, les professionnels comptent redoubler d’efforts pour maintenir le trend, indique Redouane Khanne, président du Conseil provincial du tourisme. «Nous avons pris la responsabilité de faire passer à nos hôtes des vacances saines, et encore plus belles que par le passé en dépit du contexte actuel», indique Khanne. En termes d’hygiène, et en plus des normes du ministère du Tourisme, les opérateurs souiris ont entrepris des investissements dans leurs établissements pour rassurer les clients et le personnel.  Réunissant les atouts de Marrakech et d’Agadir, Essaouira bénéficie d’une ambiance qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. La cité des Alizés compte actuellement plus de 150 établissements d’hébergement touristique classés. A l´ombre des remparts séculaires, en plein cœur de la médina et à 200 m de la plage, comme le Riad al Madina, lieu de prédilection d’artistes internationaux et qui propose le séjour à partir de 500 DH/nuitée en chambre double. Il y a les hôtels classiques avec vue sur mer qui offrent des promotions d’été. Pour la journée,  les surfeurs et les touristes peuvent  sillonner différentes plages sauvages dont regorge la région: Moulay Bouzerktoune, Diabat, à Cabo Sim, Iftane, Sidi Kaouki.

                                                                 

■ Un logement sous dôme à Tafedna 

maroc-meconnu-6-010.jpg

A quelques kilomètres d’Essaouira, un petit village de pêcheurs, situé a un peu moins d’une heure de la ville des Alizés, le village vacances White Butterfly. Il s’agit d’un site exclusif tout équipé avec restaurant, piscines et nombreuses activités sur place, monté sur l’océan à Tafedna. Un concept novateur qui pourrait plaire à plusieurs voyageurs assoiffés de découverte et de plein air. Ce site propose un hébergement dans des dômes sur pilotis indépendants et climatisés de 30 et 40 m2. Deux nuitées dans un dôme avec vue sur mer coûteraient à une famille de 3 personnes 2.500 DH.

                                                                 

■ Agadir, la perle du sud

maroc-meconnu-7-010.jpg

Sur la côte atlantique, Agadir, qui dispose d’une capacité litière très importante, est habituellement fréquentée par les touristes nationaux qui étaient à l’origine du surbooking à une époque. Qu’en est-il cette année? Optimiste, Rachid Damas, président du Conseil régional du tourisme d’Agadir, en est persuadé, la ville reviendra bientôt à ses années fastes. Tout est fait pour que les estivants retrouvent de l’animation, les bons produits et surtout la sécurité sanitaire (voir notre édition n°5775 du 4 juin 2020). Celle-ci est devenue une condition sine qua non pour pouvoir accueillir des touristes. Au Kenzi Europa, les chambres doubles sont à 800 DH/nuitée alors qu’au Labranda Dunes d’or, 4 nuitées reviennent à 3.700 DH par couple et 7.665 DH au Sofitel. Au Riu Palace Tikida Taghazout, le tout nouvel établissement de luxe de l’enseigne propose 1.159 DH par personne en pension complète. En formule club aussi, le Robinson qui affiche 9.400 DH pour 4 nuitées en double et en pension complète. Pour la même période, le Royal Atlas Spa vend les 4 nuitées à 5.022 DH.
Et dans cette région, tout l’arrière-pays est à découvrir…

                                                                 

■ 11 vols hebdomadaires pour Dakhla 

maroc-meconnu-8-010.jpg

Isolées du monde par le désert environnant, les plages de Dakhla continuent de faire rêver les Marocains. Cette année, la destination connaît un engouement qui se confirme cette année. Preuve en est de cet engouement, la RAM qui avait débuté avec 2  dessertes hebdomadaires  est passée à  9 vols par semaine.  Air Arabia est aussi de la partie avec 2 vols hebdomadaires. Les hôtels du groupe Dakhla Attitude qui ouvrent leurs portes dès le 24 juillet ont joué le jeu et proposent des offres attractives  pour les touristes nationaux, comprises entre 687 et 770 DH la nuitée par personne, en pension complète. Une occasion pour retrouver la plage de PK25 pour les amateurs de farniente ou celle de Foum El Bouir voué aux plaisirs de la glisse. Sufeurs, kitesurfeurs et windsurfeurs s’y retrouvent à chaque saison tout comme à la pointe de Dragon, un autre spot réputé pour les amateurs de la glisse.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc