×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5808 Le 21/07/2020 | Partager

• Les dons Covid-19 définitivement déductibles d’impôts
La déductibilité des dons au fonds de gestion de la pandémie du Covid-19 a finalement été maintenue lors du vote en deuxième lecture du projet de loi de finances rectificative par la Chambre des représentants, ce lundi 20 juillet. Ce qui conforte la position de la CGEM qui a réussi à rétablir la déductibilité des dons Covid-19 sur 5 ans. La mesure devrait profiter aussi bien aux premiers donateurs qu’aux futures entreprises qui verseront des contributions à l’Etat.
H.E.

• La relance du secteur de l'habitat au Conseil du gouvernement
La réunion du Conseil du gouvernement, programmée jeudi prochain, sera marquée par un exposé de la ministre en charge de l'Habitat et de l'Urbanisme sur les mesures de relance de ces secteurs. Cette rencontre connaîtra également l'examen de 3 décrets, dont celui relatif à la mise en oeuvre de la loi sur la sécurité nucléaire et sur la création de l'Agence marocaine de la sécurité nucléaire.
M.A.M.

• BOA: La filiale espagnole sanctionnée
BBI Madrid épinglée par la banque centrale d’Espagne. La filiale de Bank of Africa BMCE Group ainsi que les membres de son conseil d’administration (actuels ou qui avaient exercé le mandat d’Administrateur dans le passé) ont écopé de sanctions pécuniaires dont le montant n’a pas été dévoilé. La cause: «Les manquements et irrégularités commis, notamment relatifs à sa propre rémunération, et dissimulés au conseil d’administration par l’ancien directeur général Radi Hamudeh qui a été révoqué depuis 2008». Le groupe affirme que ces manquements et irrégularités qui «n’ont porté préjudice ni aux intérêts de la clientèle de BBI Madrid ni mis en question sa situation financière ou sa solvabilité».
M.A.B.

• L’OPA sur S2M validée par le régulateur
L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) valide le projet d’Offre publique d’achat obligatoire de Medtech et Millenium Ventures sur les actions S2M. Les deux actionnaires qui sont présumés agir de concert étaient contraints de déposer cette OPA après avoir acquis en date du 12 mai 2020 respectivement 5,52% et 2,93% du capital et des droits de vote de S2M. En effet, leurs participations ont atteint 52,9% du capital et des droits de vote de S2M, soit 429 918 actions. Ainsi l’offre dont le prix a été fixé à 160 DH portera sur la totalité des actions non détenues par Medtech et Millennium Ventures.
 M.A.B.

• RAM adapte ses fréquences domestiques
Royal Air Maroc (RAM) a augmenté depuis lundi les fréquences sur ses vols domestiques avec notamment neuf par semaine sur la ligne Casablanca-Dakhla et un réseau domestique comptant 12 liaisons et 45 fréquences par semaine. Outre Casa-Dakhla, qui passe de 7 à 9 fréquences par semaine, le renforcement du service concerne aussi Casa-Oujda (3 à 5 fréquences par semaine) et Casa-Agadir (4 à 7). A noter que huit lignes reliant Casablanca à d'autres villes du Royaume ont été programmées. Ce programme va évoluer suivant la demande.
 E.M.G.

• Vols spéciaux: Air Arabia étoffe Paris-Agadir
Air Arabia Maroc a procédé au lancement dès dimanche 19 juillet  d’un programme de vols spéciaux entre Paris et Agadir. Ces vols s’effectuent à raison de deux allers-retours par semaine. La compagnie rappelle que le port du masque reste obligatoire sur l'ensemble de ses vols. Des contrôles de température sont par ailleurs effectués au départ de chaque vol. Les clients doivent se conformer aux conditions et exigences des pays de départ et de destination et  bien s’informer sur les conditions d’éligibilité établies par le gouvernement.
A.R.

• Les concentrations économiques portées par l’international
En 2019, la majorité des concentrations économiques notifiées au Conseil de la concurrence porte sur «des mouvements de croissance à l’international». Plus de la moitié des opérations sont initiées par des multinationales: 29 dossiers sur 53 au total. Par ailleurs, 13 opérations «impliquent» des entreprises marocaines et leurs partenaires étrangers. Les sociétés uniquement de droit marocain ferment la marche: 11 notifications de concentrations économiques. Ce type d’exercice demeure «très limité» pour les entreprises locales notamment au regard des montants engagés. Ils ne dépassent pas 542,2 millions de DH contre environ 898 milliards de DH pour les sociétés étrangères.
F.F.    

• 70.000 candidats pour le concours de médecine
Cette année, les facultés de médecine, pharmacie et de dentaire publiques vont brasser très large. Elles comptent appeler environ 70.000 bacheliers pour passer le concours prévu le 5 août, soit pratiquement le double par rapport aux années précédentes. Elles envisagent, également, d’augmenter leur capacité d’accueil. En moyenne, elles offriront 7% de places supplémentaires.
A.Na

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc