×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Maintenance biomédicale, l’autre challenge des hôpitaux

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5745 Le 21/04/2020 | Partager
Optimiser l’exploitation des nouveaux équipements
Assurer une veille technique pour le matériel médical

La mobilisation du corps médical en cette période de pandémie ne se limite pas aux médecins, anesthésistes et infirmiers. D’autres praticiens assurent la mise en place du nouveau matériel et la bonne marche des services à impact sur la qualité des prestations, diagnostic, traitement et surveillance.

hopitaux-044.jpg

Nouveaux dispositifs médicaux plus sophistiqués et innovations technologiques nécessitent la présence d’un capital humain capable d’agir en situations critiques (Ph A.K)

C’est le cas des équipes biomédicales chargées de la maintenance hospitalière et des dispositifs médicaux. Elles sont actuellement en première ligne pour faire aboutir le protocole mis en place par le département de la santé et lutter efficacement contre le coronavirus.

Tous les hôpitaux covid-19 du Royaume (au total 48) ont réceptionné des dispositifs médicaux pour accueillir les patients dans les meilleures conditions. Le nouveau matériel concerne des lits électriques, moniteurs multiparamétriques, pousse-seringues, respirateurs de réanimation, aspirateurs chirurgicaux, radios mobiles, numériseurs et reprographes. La gestion de ces équipements relève de la responsabilité des acteurs biomédicaux, au premier front ou encore dans les coulisses pour assurer la gestion et le bon fonctionnement de ces équipements.

«Notre rôle, dans des conditions normales, consiste à assurer la maintenance préventive des équipements biomédicaux qui se fait trimestriellement et d’intervenir pour la maintenance curative en cas de panne», explique Adnane El Bekkali vice-trésorier de l’Association marocaine de maintenance biomédicale (AMMB). Mais aujourd’hui, en ces temps de pandémie, ces équipes chargées de la maintenance biomédicale redoublent d’efforts et veillent avec vigilance au bon fonctionnement des nouveaux matériels, à la maintenance des équipements en place, à la réalisation et suivi des formations tout en facilitant la coordination entre les équipes médicales, fournisseurs et administrateurs.

Au niveau de l’hôpital Al Farabi d’Oujda, nouvellement équipé par un matériel de lutte contre le covid-19, l’équipe biomédicale est composée de sept cadres: quatre techniciens et trois ingénieurs qui assurent la permanence 24/24 heures 7/7 jours pour intervenir en cas de pannes ou d’explications à fournir. Pour contribuer au développement du secteur médical, les acteurs biomédicaux opèrent dans le cadre de l’AMMB qui regroupe l’ensemble des acteurs actifs dans le domaine biomédical des deux secteurs public et privé.

Ali KHARROUBI  

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc