×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Appel à libérer des détenus «très spéciaux»

Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5723 Le 20/03/2020 | Partager

L’Observatoire marocain des prisons (OMP) a émis des propositions pour contrer le coronavirus. Il appelle les autorités judiciaires à libérer les détenus dont la peine de prison prend fin en mars 2020. De libérer les mineurs qui attendent leurs procès ainsi que les détenus ayant plus de 65 ans. Une autre catégorie est concernée par cet appel  de l’OMP: «la libération des personnes incarcérées pour délit d’opinion ou pour avoir manifesté pacifiquement». La réduction du nombre des personnes en détention préventive est également préconisée: 32.732 cas en 2018, selon les derniers chiffres communiqués par la présidence du ministère public. La mise en œuvre du régime de liberté conditionnelle fait partie aussi des propositions de l’association. L’on recense plus de 83.700 détenus dans les centres pénitenciers (lire artice).

F.F. 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc