×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprises

    ANRT: Les grands chantiers de 2020

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5669 Le 06/01/2020 | Partager
    5G, très haut débit, co-investissements, partage d’infrastructures…
    Priorité au développement des réseaux hauts débits fixes

    L’Agence nationale de réglementation des télécoms (ANRT) a tenu son conseil d’administration, le 26 décembre dernier. Dans un contexte de croissance soutenue des parcs et des usages de l’Internet, le secteur aborde la nouvelle année sur fond de fortes mutations technologiques: virtualisation, électronique reconfigurable, 5G, Internet des objets...

    Aujourd’hui, le secteur négocie le virage de la «dataisation» des services ainsi que des évolutions technologiques rapides (5G, IoT, …). Par ailleurs, la voix classique sera prochainement dépassée. Face à ces enjeux, le régulateur s’est fixé des priorités stratégiques pour le secteur, notamment la mise en place effective de modèles opérationnels de co-investissements et de partage des infrastructures.

    Ces chantiers figurent parmi les propositions d’orientations générales du secteur à l’horizon 2023. Le conseil insiste également sur la priorisation du développement des réseaux hauts débits fixes (FTTH), dans le cadre de la mise en œuvre du plan national de développement du haut et très haut débits (PNHD). Selon les dernières statistiques du marché, le parc FTTH (fibre optique) atteint 105.000 abonnements à fin septembre.

    Les télécoms doivent désormais adapter leur business model vers le logiciel et de nouveaux marchés, voire collaborer avec les Gafam. Les équipementiers et opérateurs ne sont pas au bout de leur peine lorsque des mastodontes comme Google prennent les devants en construisant eux-mêmes les câbles sous-marins qui les rendront moins dépendants des grands opérateurs.

    Les projets des géants du numérique, désormais directement concurrents pourraient totalement changer le paysage. Sur le marché marocain, le parc des abonnés Internet (fixe et mobile) a atteint près de 26,2 millions, à fin septembre, enregistrant une hausse annuelle de plus de 10,1%. Ce qui porte le taux de pénétration à près de 73,6%.

    L’Internet mobile connaît la même tendance haussière (10%) et son parc s’établit à plus de 24,5 millions, soit une croissance nette annuelle de 2,2 millions d’abonnés. Plus de 13,4 millions de clients se connectent via l’Internet mobile 4G, soit une hausse annuelle de près de 48,8%. La 4G représente plus de 55% du parc de l’internet mobile.

    En termes de nombre d’abonnés, le parc Internet mobile 4G s’élève à 13,4 millions de clients, soit une hausse annuelle de près de 48,8% et représente plus de 55% du parc de l’internet mobile. A fin septembre 2019, le parc des abonnés Internet (fixe et mobile) a atteint près de 26,2 millions enregistrant une hausse annuelle de plus de 10,1%. Ce qui porte son taux de pénétration à près de 73,6%. L’Internet mobile a connu la même tendance haussière (10%) et son parc s’établit à plus de 24,5 millions, soit une croissance nette annuelle de 2,2 millions d’abonnés.

    Le roaming national sur plus de 3.400 localités

    Le Conseil d’administration de l’Anrt a pris connaissance du lancement, depuis le 6 décembre 2019, du roaming national (2G, 3G, 4G) sur plus de 3.400 localités couvertes dans le cadre du service universel des télécoms. Le régulateur a également pris note du lancement, depuis le 16 décembre 2019, de la base de données centralisée de la portabilité des numéros (BDCPN) entre les trois opérateurs. Réalisée et exploitée par le groupement Sirgad-Mediafon-Mediafon Data Pro, la base contribue à l'automatisation des flux de gestion des demandes de portage entre les opérateurs et favorise la mise en place du routage direct des appels vers les numéros portés. Désormais, les abonnés aux services de télécoms désireux de porter leurs numéros vers d'autres opérateurs, pour plus de commodité, pourront bénéficier d’un délai de traitement des demandes de 2 jours.

    M.Ko.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      a[email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc