×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Taounate-Agriculture/ L’OCP renforce son offre de fertilisation

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5664 Le 27/12/2019 | Partager
Des formules personnalisées et adaptées aux sols et aux cultures
Une initiative en partenariat avec le réseau de distribution d’engrais
taounate-agriculture-ocp-064.jpg

Le groupe OCP a initié, la semaine dernière, une campagne d’approvisionnement de la culture de l’olivier en engrais personnalisé NPK. Organisée en partenariat avec le distributeur Fertika, l’opération a concerné 400 moyens et petits agriculteurs de la province de Taounate (Ph. YSA)

Une nouvelle démarche pour inciter les agriculteurs à doper leurs productions et s’inscrire dans la durabilité. C’est le pari du groupe OCP qui conçoit et déploie des technologies performantes telles que le «Smart blender», un peu partout au Maroc.

L’ambition étant de couvrir tout le territoire national par des offres de solutions agricoles sur mesure à travers l’introduction de la fertilisation personnalisée et adaptée aux sols et aux cultures. Pour y parvenir, l’OCP s’appuie sur son réseau de distribution d’engrais.

C’est dans cette optique que les agronomes du groupe se sont déplacés, jeudi 19 décembre 2019, à Karyate Ba Mohammed (province de Taounate). Présentations, conseils et offres sur mesure étaient à l’ordre du jour des équipes de Mostafa Terrab. Décryptage.

■ Une fertilisation raisonnée basée sur la connaissance des sols
Acteur engagé en faveur du développement de l’agriculture au Maroc, le groupe OCP veut généraliser la fertilisation raisonnée dans un but de durabilité. Pour réussir, l’Office mise une bonne connaissance des besoins des sols. Et c’est exactement l’objectif que permet d’atteindre la carte de fertilité des sols développée par l’OCP. Pour relever le défi de la personnalisation, le groupe mobilise plusieurs leviers pour permettre aux agriculteurs de mieux comprendre les besoins de leurs sols et cultures, ce qui est une étape indispensable à une fertilisation raisonnée et une nutrition équilibrée. L’organisation, ce 19 décembre, d’une journée d’introduction de la fertilisation personnalisée et adaptée aux sols et aux cultures au profit de plus de 400 agriculteurs de la région de Taounate, s’inscrit dans cette optique. Initiée en collaboration avec «Fertika», fabricant-distributeur d’engrais, cette rencontre a été l’occasion de promouvoir une offre d’une solution intégrée. Dédiée aux petits et moyens agriculteurs, celle-ci est basée sur «l’outil de recommandation et équipement pour la production des NPK blend, soient des fertilisants à fort impact», explique Issam Boutaibi, ingénieur agronome en charge du programme Al Moutmir. Pour lui, «les formules proposées dans cette région concernent les cultures dominantes: les céréales, l’olivier et les légumineuses».

taounate-agriculture-ocp-2-064.jpg

■ Une trentaine d’unités «Smart blender» déployées
Grâce à ses partenaires, l’OCP déploie actuellement une trentaine d’unités de production «Smart blender» au niveau national. «Ces machines intelligentes nous permettent de personnaliser la production des engrais selon les cultures, la qualité des sols ainsi que leurs besoins en produits fertilisants», souligne Boutaibi. La méthode OCP se base aussi sur les analyses des sols, les plateformes d’expérimentation, la conception des engrais et le suivi des productions. Ce qui permet aux agriculteurs de constater l’évolution de leur rendement par rapport à leur production habituelle (en tenant en compte d’autres facteurs de production). Pour rappel, la «carte de fertilité des sols cultivés au Maroc» (appelée « Fertimap») est d’un grand apport. Réalisée dans le cadre d’une convention de recherche et de développement conclu entre le groupe et le ministère de l’Agriculture, cette carte a pour objectif d’atteindre une fertilisation raisonnée des cultures en offrant une meilleure connaissance des 8,7 millions d’hectares de sols cultivés au Maroc, de développer un système innovant de conseil en fertilisation ou encore de mettre en place une solution interactive sur les ressources en sol et leurs principales caractéristiques. S’y ajoute, la mise en place d’une offre de formules régionales à partir des analyses de sols. A ce jour 7,12 millions d’hectares ont été cartographiés et plus de 33.000 échantillons analysés. Ce qui a permis de mettre gratuitement à disposition des agriculteurs une base de données sur le site «fertimap.ma», comprenant la quantité de matière organique, le niveau de pH au sol, la classe et la quantité d’engrais recommandés ou encore une estimation de coût. 

■ 11 formules NPK blend adaptées aux types de cultures
C’est sur la base des recommandations de la carte de fertilité des sols et des résultats des analyses des sols réalisés par les laboratoires itinérants qu’ont été développées 11 formules NPK blend régionales adaptées aux types de cultures et aux besoins des sols. «En détail, 4 formules concernent l’olivier, 3 pour les cultures céréalières, et 4 pour les légumineuses», précise l’agronome OCP. Et d’ajouter: «mieux encore, outre les formules régionales, nous proposons des formules sur mesure pour chaque exploitation agricole». Ainsi, l’OCP concrétise sa solidarité envers le monde rural, une valeur fondatrice du groupe, à travers des actions de terrain destinées à dynamiser le marché local, vulgariser les bonnes pratiques agricoles et sensibiliser les petits agriculteurs à l’importance de l’utilisation raisonnée des engrais, même dans les zones les plus reculées. Grâce à la mobilisation des distributeurs marocains d’engrais du groupe (30 points de vente dédiés au Smart blender), l’OCP s’adresse aux petits agriculteurs afin de les aider à mieux comprendre la typologie de leurs sols et les meilleurs moyens pour améliorer le rendement de leurs cultures. A lui seul, son partenaire Fertika dispose de 6 unités «Smart blender» et couvre les besoins d’agriculteurs de différentes régions (Karyate Ba Mohammed, Sidi Kacem, Khemisset, Ouezzane, Tissa et Kelaa Sgharna). Signalons enfin que le groupe compte 12 distributeurs agréés à travers le Royaume.

5.000 tonnes de fertilisants

Après une première année dédiée au développement et à la sensibilisation des agriculteurs, le groupe OCP vient de lancer la phase de déploiement. A ce titre, les activités de production NPK adaptées aux cultures sucrières par Smart blender avec Cosumar, ont donné de bons résultats en termes de rendements et de coûts. Après ce succès, l'OCP veut généraliser des unités «Smart blender». Avec son partenaire, Fertika, de Karyate Ba Mohammed, il table sur la production d’un mélange de 5.000 tonnes d’engrais/an. Cette quantité répond aux besoins en fertilisants d’une superficie de 10.000 ha (à raison de 2 quintaux/ha). «Entre engrais et fertilisants azotés, nos 7 unités disposent d’une capacité de production de 60.000 tonnes», confie Mustapha Missouri, responsable de Fertika. Pour séduire les agriculteurs, ce dernier leur offre gracieusement la prestation de stockages des productions.

De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc