×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Economie

    Comment capter la manne touristique chinoise

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5650 Le 09/12/2019 | Partager
    Plus de 1,3 milliard de DH de paiements attendus d’ici 2021
    CMI noue un partenariat avec le géant Alibaba
    tourisme-chinois-050.jpg

    La suppression du visa pour les ressortissants chinois, en 2016, a eu pour effet une croissance exponentielle des arrivées: 120.000 en 2017, 138.000 en 2018 et une estimation de 178.000 d’ici la fin de cette année, sur plus de 150 millions de touristes chinois dans le monde en 2018

    A l’horizon 2021, le Maroc table sur un volume de 1,3 milliard de DH de paiements effectués par les voyageurs chinois, à condition de capter 500.000 touristes. L’ambition, qui au départ était de 1 million de voyageurs, a été révisée à la baisse.

    Mais une fois, au Maroc, comment capter la manne financière de clients familiers au m-paiement et faciliter l’acte d’achat? Selon une étude réalisée par le cabinet Nielsen sur les tendances de consommation du tourisme extérieur chinois, 65% des paiements à l’étranger se font via le mobile. 93% des touristes chinois privilégient la solution Alipay, lorsqu’il la trouve chez un commerçant.

    En effet, le portefeuille électronique est déjà déployé dans plus de 200 pays et régions et accepte 27 devises. Le moyen de paiement le plus utilisé devant la carte bancaire ou le cash, avec plus de 68,4% de part de marché en volume de paiement en Chine et plus de 800 millions d’utilisateurs mobiles actifs. C’est dans ce contexte que la CMI lance la solution d’acceptation Alipay au Maroc.

    L’enjeu pour le centre est de capter davantage de paiements de ces touristes à fort pouvoir d’achat par ces commerçants affiliés, ou encore séduire, guider, faciliter le séjour et fidéliser les voyageurs indépendants, qui évitent le tourisme de masse et favorisent une approche plus individualiste du voyage.

    Le portefeuille électronique (m-wallet) permet à tout porteur d’effectuer des transactions à partir de son téléphone mobile. La nouvelle offre de service déployée par CMI et ses partenaires AfricaPass et EuroPass s’appuie sur la puissance de la plateforme digitale chinoise Alibaba.

    L’application Alipay est opérationnelle au Maroc depuis le 28 novembre dernier, avec une proposition de services pour le paiement de recharges, transfert d’argent, achat de tickets… ou encore consultation de services financiers comme le crédit, gestion d’actifs, l’assurance… L’enjeu pour les commerçants affiliés est davantage de visibilité sur les réseaux sociaux chinois.

    En 2018, 270 millions de DH de paiements ont été effectués par des cartes chinoises dans près de 20.000 points de vente équipés par le CMI (plus de 112.000 transactions). Le shopping représente 54% des transactions, avec un volume de paiements en croissance de 53,2% par rapport à 2017.

    Par catégorie de commerçants, les paniers moyens sont assez disparates avec une dépense moyenne d’environ 15.000 DH dans le luxe en 2018, la bijouterie pour 12.000 DH, près de 6.000 DH pour la location de voitures, autour de 3.000 DH pour les hôtels 4 et 5 étoiles, près de 2.500 DH pour les bazars et souvenirs… Selon le cabinet Nielsen, le panier moyen des dépenses des touristes chinois atteint 762 dollars contre une dépense moyenne de 486 dollars effectuée par un non-Chinois, dans le monde.

    M.Ko.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc