×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Bourse: Retour en force attendu des institutionnels

Par Franck FAGNON | Edition N°:5650 Le 09/12/2019 | Partager
Ils devraient animer le marché cette fin d’année et début 2020
L’indice de confiance de Attijari Global research remonte à 51,9 points
bourse-050.jpg

L’indice de confiance des investisseurs calculé par Attijari Global Research est remonté dans la phase d’assurance. Cela présage d’une hausse du Masi à court terme

Avec la sortie à l’international du Trésor et l’influence sur les taux domestiques qui sont déjà à des niveaux historiquement bas, les investisseurs doivent se résoudre à prendre plus de risque pour améliorer le rendement de leur portefeuille. Bien que le marché actions manque de ressorts, ils n’ont pas beaucoup d’autres alternatives. Au passage, les OPCI pourraient connaître un vrai succès auprès des investisseurs institutionnels en quête de nouvelles opportunités.

En attendant ces véhicules, leur confiance envers la Bourse est remontée dans la phase d’assurance. L’indice calculé par Attijari Global Research s’est établi à 51,9 points à fin octobre contre 48,3 points en avril dernier et 46,6 points en septembre 2008. «Le franchissement de la barre des 50 points anticipe généralement une évolution positive du Masi durant la période suivante», relèvent les analystes d’AGR.

Pour toutes les catégories d’investisseurs sondés, l’indice de confiance est au-dessus de 50 points. Il s’est fixé à 54,8 points pour les étrangers et 52,3 points pour les acteurs de référence, en hausse de 5,9 points par rapport à avril 2019. L’indice s’est renforcé de 5,1 points pour les institutionnels et les OPCVM alors qu’il a légèrement baissé (-0,2 point) chez les particuliers. Près de 6 investisseurs sur 10 sont prêts à miser une partie de leur cash en Bourse.

En séance, vendredi 6 décembre, le Masi affichait un gain annuel de 3,35%. Pour la moitié des investisseurs, l’indice devrait préserver ses gains d’ici la fin de l’année. Par ailleurs, 4 sur 10 anticipent une amélioration des transactions sur le marché sur les trois prochains mois.

Clairement, c’est l’environnement de taux qui va peser dans ces arbitrages puisque plus de la moitié des investisseurs anticipent une cuvée mitigée pour les résultats annuels 2019.  De façon générale, les investisseurs ont une opinion négative des perspectives économiques à très court terme. Les méfiants sont majoritaires avec une part de 63%. Seulement 9% sont confiants et 29% sont neutres.

D’ici la fin de l’année, les investisseurs vont surveiller les amendements au projet de loi de finances et le vote du texte final. Sur leur agenda figure aussi la réunion du conseil de Bank Al-Maghrib. 63% des sondés anticipent un statu quo du taux directeur à 2,25% contre seulement 29% qui prévoient une baisse.

F.Fa

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc