×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:5649 Le 06/12/2019 | Partager

    ■ Il produit une énorme explosion en confondant eau bénite et essence
    Un pasteur a confondu de l’essence avec de l’eau bénite pendant un service de guérison dans une église de Lagos, au Nigeria, causant une énorme explosion et tuant un fidèle, ont annoncé à l’AFP les services de secours. «Le pasteur a pris un bidon rempli d’essence, en pensant qu’il contenait de l’eau», a déclaré Ibrahim Farinloye, porte-parole de l’Agence nationale de gestion des urgences (Nema). «Alors qu’il vidait le contenu sur un homme (venu recevoir sa bénédiction, ndlr), une bougie allumée à côté a pris feu et les a tous deux embrasés», a déclaré M. Farinloye. Le fidèle est décédé sur place, son cadavre était «méconnaissable», tandis que le pasteur a subi de «graves brûlures», a-t-il précisé. L’incendie, qui s’est déroulé dans une église du quartier de Baruwa, dans la capitale économique nigériane, s’est ensuite étendu à un gazoduc passant à proximité, qui a explosé, créant un énorme nuage de fumée grise dans le ciel de Lagos, selon le responsable des secours et des médias locaux.
    Femi Oke-Osanyintolu, responsable des services d’urgence de l’Etat de Lagos (Lasema) a confirmé l’accident, précisant que les secours tentaient d’éteindre l’incendie généré par l’explosion du pipeline. «Un seul corps a été retrouvé, tandis que l’autre personne blessée (le pasteur, ndlr) est en train de recevoir des soins», a-t-il ajouté. «Nous avons réagi rapidement pour tenter d’éteindre l’incendie».

    ■ Un marathon de jeux vidéo pour soutenir une grève!
    Un collectif de joueurs de jeux vidéo soutenant la grève contre la réforme des retraites en France a entamé jeudi des parties retransmises en direct sur la plateforme Twitch, sollicitant des dons au bénéfice des syndicats. Tandis que la France est largement paralysée par une grève massive des métros et trains, afin de protester contre la réforme des retraites voulue par le président Emmanuel Macron, des centaines de spectateurs admiraient des parties en direct de Sims 4, Super Mario Maker 2 ou Trackmania. Et, près de deux heures après le lancement de l’initiative, le collectif «Le Stream Reconductible», qui a promis de ne pas s’arrêter avant la fin du conflit social, avait rassemblé quelque 700 spectateurs et un peu plus de 1.500 euros auprès de 156 donateurs, selon le compteur de la cagnotte, hébergée par la plateforme uTip. «Nous comptons bien sûr diffuser des jeux, mais aussi de la musique, du dessin, des conversations, des témoignages... afin de rappeler toute la dimension riche, fertile et inventive propre aux mouvements de grève», a écrit le collectif sur son site. Des parties en direct seront diffusées lors de cette première journée sur Twitch, propriété d’Amazon. «Nous souhaitons simplement soutenir le mouvement social en cours, symboliquement et par la collecte de fonds. L’idée, c’est aussi de rendre la lutte accessible. Il n’est pas toujours possible de prendre la rue ou de se mettre en grève, voilà pourquoi il peut être utile d’investir d’autres espaces de mobilisation», a ajouté le collectif. La plateforme uTip permet d’envoyer un don et de l’afficher en direct sur le fil de discussion.
    L’argent récolté sera ensuite reversé dans la caisse de grève lancée par des syndicats, promet le collectif.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc