×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
International

Brexit: La Banque d’Angleterre prête à baisser son taux d’intérêt

Par L'Economiste | Edition N°:5632 Le 12/11/2019 | Partager

La Banque d'Angleterre maintient son taux d'intérêt à 0,75%, mais elle est prête à le baisser pour soutenir l'activité. Ceci, si les incertitudes du Brexit et le ralentissement économique mondial continuent de peser sur la conjoncture.

Le brouillard du Brexit, qui devait avoir lieu le 31 octobre mais repoussé fin janvier 2020, n'est pas le seul frein à l'activité, compte tenu du ralentissement économique mondial, notamment lié à la guerre commerciale sino-américaine.

Les responsables monétaires n'ont cependant pas renoncé à la possibilité de remonter les taux progressivement et de manière limitée, si la situation économique ne se dégrade pas et évolue conformément à leurs attentes, dans l'objectif de ramener l'inflation à sa cible de 2%.

Concernant les prévisions, le ton adopté dans le compte-rendu est en outre apparu plus confus, alors que la Banque d’Angleterre a modifié le format de son rapport trimestriel sur l'inflation, dorénavant appelé rapport sur la politique monétaire. La Banque d’Angleterre a légèrement relevé sa prévision de croissance pour 2019 à 1,4%, mais abaissé celle pour 2020 à 1,2%. Elle prévoyait auparavant 1,3% pour ces deux années.

Elle s'attend à ce que l'activité reste morose à court terme, mais prévoit 0,4% de croissance au troisième trimestre, ce qui permettrait au pays d'échapper à la récession après un recul du PIB au deuxième trimestre. Elle prévoit une croissance limitée de 0,2% au dernier trimestre de l'année.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc