×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Des étudiants construisent des maisons vertes à Benguerir

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5582 Le 30/08/2019 | Partager
    Ils participent à la 1re édition de la compétition Solar Decathlon Africa
    Organisée par l’université Mohammed VI Polytechnique et l’Iresen
    Les créations seront regroupées dans un village solaire
    etudiants-maisons-vertes-a-benguerir-082.jpg

    Depuis le mercredi 21 août dernier, des étudiants se penchent sur la phase de construction et d’assemblage de maisons intelligentes et durables. Ils ont mis plus d’un an à les concevoir. Leur défi est de les finaliser en seulement 3 semaines (Ph. Iresen)

    Plus que quelques jours avant la tenue du Solar Decathlon Africa, prévu à partir du 13 septembre à Benguerir. L’événement international est  organisé pour la première fois en sol africain, par l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen) et l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P).

    Cette compétition internationale d’architecture, de design, d’urbanisme et d’ingénierie, lancée à Washington en 2002, récompense la maison solaire la plus performante parmi les projets proposés. Quelque 1.200 étudiants ont planché sur leur propre bâtiment vert. Au total, ce sont 20 équipes qui s’affrontent, représentant 54 universités pluridisciplinaires provenant de 20 pays différents, avec une forte représentation africaine.

    A Benguerir, et depuis le mercredi 21 août 2019, des étudiants venus du monde entier, représentant les premiers participants au «Solar Decathlon Africa», se penchent sur la phase de construction et d’assemblage des maisons intelligentes et durables qu’ils ont mis plus d’un an à concevoir. Le défi est de finaliser leurs constructions en seulement 3 semaines avant l’ouverture officielle du village solaire au grand public le vendredi 13 septembre 2019.

    Puisque le Maroc, et plus largement l’Afrique, a reçu le soleil en cadeau de la nature, les innovations, présentées lors de cette dernière ligne droite de la compétition, aboutissent à des logements attrayants et abordables à haut rendement énergétique, adaptés au climat local. En focus: des matériaux de construction, des approches architecturales et constructives adaptées, et bien sûr, des systèmes d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique appliqués aux bâtiments.

    Pour rappel, le «Solar Decathlon Africa» est organisé sous le Haut-Patronage Royal par l'UM6P et Iresen, avec le soutien du ministère de l'Énergie, des Mines et du Développement Durable. Cet évènement représente la plus grande compétition estudiantine au monde pendant laquelle plus de 1.000 étudiants doivent concevoir et construire des maisonnettes intelligentes fonctionnant uniquement à l’énergie solaire.

    Ces maisonnettes seront ensuite évaluées par un jury de professionnels sur 10 critères (décathlon) pour désigner les gagnants. L’équipe gagnante sera dévoilée à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle plateforme de recherche Green & Smart Building Park à Benguerir. Un modèle unique en son genre en Afrique.

    De notre correspondante permanente, Badra BERRISSOULE

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc