×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un monde fou

    Par L'Economiste | Edition N°:5547 Le 02/07/2019 | Partager

    ■ Un randonneur septuagénaire retrouvé après une semaine en forêt
    De longs jours à errer, dont cinq sans manger: un randonneur de 73 ans, disparu depuis une semaine dans une forêt du sud de la Californie, a été retrouvé sain et sauf samedi. Eugene Jo avait perdu le groupe avec lequel il marchait le 22 juin dans la forêt nationale d’Angeles, dans le sud de la Californie. Il a été retrouvé vivant samedi, assez en forme pour discuter et marcher un peu avec les sauveteurs, a précisé sur Twitter l’équipe de recherche et de secours de Montrose. Eugene Jo n’avait plus rien à se mettre sous la dent depuis cinq jours et avait bu l’eau d’un ruisseau, ont précisé les secouristes. «Les températures étaient clémentes et le niveau des eaux est élevé avec les précipitations cette année», a souligné l’équipe de secours. Plus de 70 personnes participaient aux recherches pour retrouver le septuagénaire, qui a été héliporté vers un hôpital pour y passer des examens et se reposer, selon l’adjoint au shériff de Los Angeles.

    caricature_5547.jpg
     

    ■  Une effraction nocturne et des beignets contre un tour par la case prison
    Il voulait aller en prison et éviter ainsi de «tuer son colocataire»: pour arriver à ses fins, un jeune homme est entré par effraction dans un poste de police près de Seattle, dans l’ouest des Etats-Unis, et a attendu l’arrivée des hommes du shérif avec des beignets pour mieux les amadouer. Selon la page Facebook du shérif du comté de King, un homme de 26 ans a profité de l’obscurité, la semaine dernière, pour casser la baie vitrée du poste de police de Fairwood et y pénétrer. Mais le visiteur du soir n’a rien dérobé. «On l’a trouvé assis à une table dans le local où les adjoints ont l’habitude de faire leur paperasse. Le suspect avait les pieds posés sur une chaise, regardait la télé, et venait juste de finir de fumer un cigare», racontent les services du shérif. Interrogé, le jeune homme a volontiers reconnu être l’auteur de cette effraction nocturne, expliquant «qu’il préférait aller en prison» pour ces faits plutôt que de «tuer son colocataire». Selon un porte-parole du shérif interrogé par le Seattle Times, l’homme n’a pas précisé ce qu’il reprochait à son colocataire. Mais comme il craignait la réaction des policiers, le cambrioleur amateur avait pris soin d’acheter une boîte de beignets dans un magasin proche, poursuit le shérif sur Facebook, photo des pièces à conviction à l’appui. «Ainsi qu’il le souhaitait, le suspect a été incarcéré dans la prison du comté de King», conclut le shérif, affirmant ne pas connaître le sort qui a été réservé aux beignets.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc