×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    23e édition du Caftan: Pour un fabuleux voyage dans le temps

    Par Joséphine ADAM | Edition N°:5497 Le 17/04/2019 | Partager
    Les 7 merveilles du monde comme sources d’inspiration
    19 stylistes confirmés et jeunes talents présentent leurs dernières créations
    Le 20 avril prochain à Marrakech
    caftan_097.jpg

    L’événement Caftan est de retour à Marrakech le 20 avril prochain pour sa 23e édition, au sein du Palmeraie Resorts. Une soirée placée sous le thème des «sept merveilles du monde» (Ph. FDM)

    Chaque année, tout le monde l’attend. L’événement Caftan est de retour à Marrakech le 20 avril prochain pour sa 23e édition. Au sein du Palmeraie Resorts, la grandiose salle de spectacle et son podium sont en pleine préparation pour une soirée placée sous le thème des «sept merveilles du monde».

    Une large gamme d’inspirations pour les 19 stylistes confirmés et jeunes talents invités à présenter leurs dernières créations. Initié par le magazine FDM, Femmes du Maroc, ce rendez-vous phare de la haute couture marocaine continue de marier les arts ancestraux du pays aux tendances de mode actuelles.

    Les créateurs ont donc eu, comme sources d’inspiration, les merveilles du monde antique comme la pyramide de Khéops, les Jardins suspendus de Babylone, la statue de Zeus, le Colosse de Rhodes ou encore le Phare d'Alexandrie… Des œuvres construites entre environ 2650 av. J.-C. et le début du IIIe siècle av.

    J.-C., situées autour du bassin méditerranéen. Fascinantes par leur architecture, impressionnantes par leur gigantisme, elles captivent, intriguent et ensorcellent. Ce 23e opus de l’événement Caftan vise ainsi à mettre au goût du jour ce vent d’éternité qui plane sur ces merveilles aujourd’hui presque toutes disparues.

    Sur le podium, le public pourra admirer le travail de Siham El Habti, une véritable artiste du style, qui a puisé dans les compositions florales des jardins suspendus de Babylone, dans la géométrie des pyramides ou le couronnement du Taj Mahal. La créatrice avait participé au Spanish arab fashion en mars dernier à Madrid, tout comme Meryem Belkhayat, elle aussi à l’affiche de Caftan 2019. Si elle était «jeune talent» l’année dernière, la Tangéroise Houda Larini revient pour cette 23e avec une collection toute en finesse.

    Un très beau plateau où découvrir également Safaa Ibrahimi, Nisrine Ezzaki Bakkali, Samira Mhaidi Knouzi, Zineb Lyoubi Idrissi, Hind Lamtiri, Najia Benjelloun, Amal Belcaid, Halima Benzine, Nadia Boutaleb, Imane Tadlaoui Faouz, Hadia Benjelloun, Mounia Amouri, et Kacem Sahl. Comme chaque année, Caftan met en lumière les jeunes talents. Imane Ouchen, Ghita Essakalli et Selma Debbagh sont les 3 révélations de 2019.

    J.A.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc