×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Tanger: L’INDH élargit son champ d'actions

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5481 Le 26/03/2019 | Partager
    Un centre pour sans-abris à Bni Ydder et un autre pour les AGR en chantier
    Education primaire et transport scolaire aussi parmi les projets
    tanger-indh-081.jpg

    Des projets pour l’amélioration de la scolarité et des revenus sont au menu de l’INDH à Tanger pour 2019 (Ph. Adam)

    Le programme de l’Initiative nationale de développement humain prévoit d’élargir son spectre d’action à Tanger avec le lancement de la 3e phase de cette initiative. 30 projets ont été programmés pour cette année avec une enveloppe totale de 26,4 millions de DH. Les principaux intéressés sont les jeunes et les personnes en situation de précarité.

    L’un des premiers volets est l’éducation. L’INDH prévoit de financer une dizaine de projets, dont 7 concernent la construction de classes pour l’enseignement primaire et l’acquisition de 3 minibus de transport scolaire dans les communes rurales de la préfecture de Tanger, le montant global est de 8,1 millions de DH.

    Le programme de cette troisième phase comprend aussi une dizaine de projets ciblant les populations en situation vulnérable ou précaire avec une enveloppe budgétaire prévue de 6,1 millions de DH. Parmi les composantes majeures de ce volet figure la construction d’un centre pour l’accueil des sans-abris de moins de 18 ans et de plus de 55 ans. Il servira aussi pour l’accueil des SDF lors des périodes de froid.

    Le centre prendra la place d’un ancien arrondissement de police désaffecté au quartier Bni Ydder qui sera reconstruit avec un investissement prévu de 3 millions de DH. D’autres actions concerneront l’appui d’associations travaillant dans le cadre des populations vulnérables comme l’association Al Amal pour enfants autistes.

    Mais le gros du programme ira au financement d’actions pour l’amélioration des revenus des jeunes. Elle inclut la mise en place de plusieurs centres dont un dédié à la formation dans les métiers sportifs et un autre pour l’appui des activités génératrices de revenus pour les jeunes pour un montant global de près de 10 millions de DH.

    Selon Mohamed Mhidia, le wali récemment nommé de la région et gouverneur de la préfecture de Tanger-Asilah, ces différents projets seront à même d’appuyer les populations vulnérables, surtout les plus jeunes d’entre elles.

    Le wali a annoncé qu’en parallèle des actions sont en cours en matière de santé. C’est le cas du CHU de la ville, un projet très attendu et qui, selon le wali, entrera en service courant 2020. Un centre de santé, doté de toutes les spécialités, ouvrira ses portes lors des prochains mois à Dhar Kanfoud. Il permettra d’arroser une zone à forte densité de population qu’est Aouama.

    De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc