Régions

Artisanat: Marrakech performe

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5449 Le 08/02/2019 | Partager
Et réalise le tiers des exportations nationales
La ville accueille la 5e semaine nationale de l’artisanat le 9 février
1.300 exposants issus des 12 régions du Maroc sont attendus

Après Rabat, c’est Marrakech qui accueille la 5e semaine nationale de l’artisanat et qui démarre ce samedi 9 février. L’occasion pour mettre en avant le développement que connaît ce secteur ainsi que le rôle prépondérant des artisans. Ce secteur emploie 2,3 millions de personnes, soit 20% de la population active occupée.

Organisé sous le haut patronage royal par le ministère du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale, ce 5e salon accueille cette année près de 1.300 exposants issus des 12 régions du Maroc sur un espace de 50.000 m2 à l’esplanade Bab Jdid.

Il s’agit d’artisans, de coopératives, d’entreprises d’artisanat... L’idée est aussi de créer des liens entre les professionnels et tous les corps de métiers de décoration et d’artisanat, et d’installer une véritable dynamique commerciale. Au programme de cette édition plus de nouveautés, des rencontres business to business, des conférences ainsi que des cycles de formation à la Maison des artisans.

Et pour annoncer l’événement, un carnaval avec ses grosses parades va sillonner les grandes artères de Marrakech. Avec la ville de Fès, la cité ocre représente la plus grosse production de l’artisanat.

Les exportations des produits d’artisanat de Marrakech ont atteint en 2018 plus de 246 millions de DH contre 187,6 millions de DH en 2017. Soit une progression de 31,25%. D’après la direction régionale de l’artisanat à Marrakech, cette évolution est attribuée notamment à la progression des exportations des produits en cuivre (+149%), en bois (+68%) et les couvertures (+80%).

Par pays, c’est le marché américain qui importe le plus de produits d’artisanat de Marrakech avec une part de 22%, suivi des pays arabes (19%) et de la France (13%). Une belle envolée pour le secteur à Marrakech qui a réalisé le tiers des exportations marocaines (749 millions de DH à fin 2018).

Une stratégie de développement et plusieurs défis

Pour le ministère de tutelle, ces performances sont le résultat d’un effort déployé tant sur le plan de la formation des artisans qu’un soutien à l’export à travers des salons… Depuis 2016, 36.000 artisans ont bénéficié de formation dans la catégorie des métiers de services dans la didactique financière.

De même que plusieurs infrastructures et complexes artisanaux ont été construits au cours des 5 dernières années ainsi que 87 maisons d’artisanat dans les zones rurales. Et pour poursuivre cette dynamique, les équipes de Mohamed Sajid, ministre  du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale sont en train de préparer une stratégie de développement 2020-2030 avec plusieurs défis majeurs à relever.

Parmi eux, les métiers menacés d’extinction, l’adaptation aux tendances et aux marchés modernes, l’encouragement de l’innovation, de la créativité et de l’excellence dans un ensemble de disciplines.

De notre correspondante permanente Badra, BERRISSOULE

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc