Courrier des Lecteurs

Casablanca: Zéro pour la bonne conduite!

Par L'Economiste | Edition N°:5416 Le 20/12/2018 | Partager
casablanca-poubelles-016.jpg

Le récent classement du Financial Times ne tarit pas d’éloges envers la capitale économique du Maroc. Le quotidien britannique mentionne plusieurs points forts de la ville, dont notamment son statut de plus important centre financier en Afrique, sa diversité culinaire ou encore ses nombreux avantages fiscaux. Un constat qui ne fait pas l’unanimité auprès de nos lecteurs… (cf. notre édition du 17/12/2018)

■ Il manque l’essentiel, le savoir-vivre
Casablanca a la chance d'avoir plusieurs atouts de taille et il ne faudrait pas grand-chose pour la rendre sensiblement plus attractive. Cette métropole a tout d’abord l’avantage d’être située à deux heures de vol des principales capitales européennes. A titre de comparaison, Dubaï, Singapour ou encore Séoul ne bénéficient pas de ce point fort… Pour éviter les problèmes des grandes villes anarchiques (dont Casablanca fait partie intégrante), décentralisons les commerces de gros tels que Derb Omar ou encore Garage Allal vers les petites villes comme Sidi Rahal et Tit Mellil. Autre axe essentiel, développer les autoroutes aéroports et autres voies ferroviaires. Enfin, agir sur les ressources humaines et leur éducation me semble aussi cruciale!
ELANBARY

Soyons acteurs du changement!
Soyons acteurs et non spectateurs du changement pour la ville de Casablanca. Il faut s’interroger sur les solutions que nous pouvons apporter à la capitale économique en tant que citoyens… Les politiciens seront bel et bien obligés de nous suivre. Et puis cela fera de nous des citoyens fiers et responsables!

Citoyen

Casablanca: Sale et insécurisée
Casablanca est une ville où il ne fait pas bon vivre. La capitale économique du Royaume est en effet particulièrement sale et insécurisée.
Le transport en commun y est de plus anarchique. Sans parler de l’incivisme des habitants et des bouchons présents à longueur de journée. La cerise sur le gâteau? Des travaux publics qui n’en finissent jamais!
Casanon

                                                                 

Deux touristes sauvagement assassinées à Imlil

touristes-montagne-016.jpg

■ Trop tard pour réagir
Comme pour tout ce qui concerne le Maroc, nous nous réveillons toujours après coup, une fois que le drame s'est déjà produit… Tout se réalise au jour le jour,  sans la moindre proactivité à aucun niveau... Pathétique et symptomatique.
Realsite
■ Pourvu que cela ne fasse pas tache d’encre!
Effectivement, les auteurs de ce crime veulent porter atteinte au secteur touristique. D’autant plus que cela coïncide avec les fêtes de fin d’année…Croisons les doigts pour que cet incident soit rapidement oublié!
El Ouajrachi

                                                                 

Impôt sur le revenu: Pas tous sur un pied d’égalité!

cari_cl_016.jpg

Les contribuables honnêtes, les dindons de la farce
Les contribuables honnêtes se considèrent comme les dindons de la farce. En effet, pendant qu’ils mettent régulièrement la main à la poche, d'autres citoyens, profitant du manque de moyens de la DGI, se sont soustraits pendant plusieurs années au paiement des impôts dus!
EQUITABLE

■ 3e Assises de la fiscalité: A quoi bon?
Quel est l’intérêt d’organiser des Assises Fiscales si les recommandations ne sont pas appliquées. A titre d exemple, les secondes assises, organisées en 2013, avaient conseillé de réduire la pression fiscale pour les catégories dont l IR est retenu à la source (fonctionnaires et salariés notamment).Or, à ce jour, il semble que rien n’a été fait dans ce sens!
Citoyen

■ Encore loin de l’équité fiscale
Comme par hasard, toutes ces anomalies n’ont été relevées qu’aujourd’hui… Où en est l'application des articles 38 et 39 de la Constitution de 2011? Pourquoi l’Exécutif et le législatif continuent à considérer que la retenue à la source, au niveau des salaires et des pensions (laquelle représente 76% de l’IR), est une situation normale? N’est-il pas aberrant que seule la tranche du salaire inférieure à 30.000 DH par an est exonérée de l’IR ? Est-il par ailleurs équitable par ailleurs que les salariés ont contribué à payer l’impôt sur le revenu durant toute leur carrière tandis que les professions libérales ne sont rattrapées par le fisc qu’aujourd’hui ? Nous sommes encore loin de l’équité fiscale tant clamée par les pouvoirs publics!
EQUITABLE

                                                                 

Le Maroc jette ses agrumes

■  Quel gâchis!
C’est vraiment scandaleux ! Les Américains, les Russes et les Asiatiques considèrent les agrumes -  et spécialement les nôtres - comme les fruits du paradis, de soleil et des vitamines…Et nous nous permettons de les jeter ! Si l’on ne parvient pas à les exporter, ne peut-on pas les offrir aux orphelinats ou les distribuer dans les prisons et les casernes ? Autre solution envisageable, amener les industries agroalimentaires à les exploiter pour en faire des yaourts ou des jus de fruits. Nous sommes certainement les seuls à agir de la sorte !
ELANBARY

■ Nos matières premières dévalorisées
Notre modèle développement pour l’Agriculture est loin d’être parfait. Ses failles se situent au niveau de la valorisation des matières premières. Il est en effet inconcevable que les industries alimentaires importent l’essentiel des ingrédients de base (comme les concentrés de fruits) tandis que le pays détient le potentiel de les produire sur place, aussi bien pour un usage interne que pour l’export.
ILY

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc