×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    TangerMed II: APM Terminals prêt pour le démarrage

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5399 Le 27/11/2018 | Partager
    Les 3 dernières grues sur un total de 12 sont arrivées à Tanger
    Le démarrage effectif du port se fera en janvier
    tangermed-apm-099.jpg

    Les trois derniers portiques de grues, gros engins de 144 mètres de haut, sont arrivés à bon port. L’exploitation du terminal démarrera en janvier prochain (Ph. APM)

    L’équipement au complet au port TangerMed II. Le premier terminal de ce port, exploité par APM Terminals, vient de recevoir les trois derniers portiques de grues prévus dans le cadre de sa mise en place. Au total, ce sont 12 portiques de dernière génération qui équipent ce terminal de 1.200 m de long dont le démarrage effectif est prévu pour le mois de janvier 2019.

    Ces grues, de véritables mastodontes de 105 tonnes et de 144 mètres de haut, constituent ce qui se fait de mieux en la matière, des engins dont la particularité est d’être télécommandables à distance, selon APM Terminals Medport Tangier, la société en charge du terminal.

    Les portiques seront gérés depuis un bâtiment mitoyen qui servira de quartier général. Il est équipé de postes à commandement pourvus de manettes rappelant des consoles de jeux. De là seront commandés les portiques de grues, mais aussi les cavaliers et les camions autonomes, entre autres systèmes automatisés dont dispose le terminal. Leur rôle est de superposer les conteneurs sur les quais et assurer le transfert entre portiques et aires de stockage au quai.

    L’un des avantages de cette configuration est de permettre une plus grande productivité et un gain de temps au moment de charger et de décharger les porte-conteneurs. Comme dans d’autres secteurs, le temps vaut de l’or et pour APM toute minute gagnée au moment de l’amarrage et la manutention des bateaux est précieuse. Un souci d’autant plus pressant que la capacité des porte-conteneurs ne cesse de grandir.

    Actuellement, les plus grands d’entre eux affichent des capacités de près de 22.000 conteneurs standard, des bâtiments que TangerMed II peut accueillir sans problème. Mais avec les grues de la génération précédente, qui affichent une moyenne de 24 mouvements par heure, le temps d’escale pourrait s’allonger.

    Les nouvelles grues permettront de le réduire. De type double, elles seront capables  d’effectuer deux opérations en même temps et atteindre une moyenne de 40 mouvements par heure. Les systèmes d’aide permettent aussi un meilleur traitement et une réduction des risques, la sécurité étant l’un des principaux soucis de l’opérateur portuaire.

    Au niveau ergonomique, les opérateurs de ces grues seront gâtés. Dans celles de la génération précédente, la position de travail était peu confortable. Perchés à 65 mètres de haut avec la tête penchée vers le bas, les opérateurs avaient de nombreux problèmes de santé et de torticolis, avec l’obligation de shifts de travail plus courts, un inconvénient éliminé avec les nouvelles grues.

    Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc