×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Zones enclavées: Le dispositif médical opérationnel

    Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5398 Le 26/11/2018 | Partager
    La campagne Riaya lancée dans la province d'Ifrane
    Des caravanes médicales multidisciplinaires mobilisées
    dispositif-medical-froid-098.jpg

    Le dispositif médical, opérationnel depuis vendredi dernier dans les zones montagneuses, vise à éviter la reproduction des drames de personnes ayant perdu la vie à cause de l'enclavement et des difficultés d'accès aux établissements de santé. Au-delà des caravanes médicales, des équipes d'intervention sont également mobilisées pour atteindre les populations dans les zones isolées à cause des chutes de neige (Ph. Bziouat)

    Les images des enfants et personnes âgées d'Anfgou, coupés du monde et privés de soins, sont encore dans les esprits. Chaque année, de nouveaux drames sont enregistrés dans les zones enclavées de l'Atlas. L'éloignement des centres de soins et la difficulté d'y accéder à cause des chutes importantes de neige, renforcent la vulnérabilité de ces populations.

    Le Souverain a exhorté le gouvernement, il y a quelques semaines, à se mobiliser pour atténuer les effets de la vague de froid dans les zones montagneuses. Vendredi dernier, le dispositif médical a été mis en marche officiellement. Le lancement de la campagne Riaya a été donné par le ministre de la Santé, dans la commune rurale Dayet Aoua, relevant de la province d'Ifrane dans la région Fès-Meknès.

    Cette campagne concerne 28 provinces, relevant de 7 régions. Il s'agit des zones les plus touchées par les vagues de froid. Le dispositif lancé est marqué par le déploiement de caravanes médicales multidisciplinaires. Pour la localité de Dayet Aoua, la population ciblée s'élève à 2.000 personnes, installées dans les douars à proximité. Médecins, pharmaciens, mais également personnel administratif et technique sont mobilisés dans le cadre de ces caravanes.

    Des équipements biomédicaux et des laboratoires mobiles sont prévus pour prendre en charge les patients de ces zones montagneuses. Les médicaments prescrits sont également distribués gratuitement. Des budgets supplémentaires sont alloués aux directions régionales de la Santé. Ils sont dédiés aux médicaments et au transport. Ce dernier constitue l'un des principaux obstacles entravant l'accès des populations des montagnes aux soins. Des ambulances équipées ainsi que des hélicoptères médicals sont mobilisés pour atteindre les malades dans les zones enclavées.

    Les directions régionales de la santé ont mis en place des plans d'action pour la période hivernale, particulièrement pour les zones où la température atteint jusqu'à -4 degrés.

    Le dispositif prévu pour la région de Fès-Meknès

    • 99 établissements de santé dont 28 à Taounate et 27 à Ifrane
    • 423 professionnels dont 124 médecins et 180 infirmiers
    • 20 unités médicales mobiles
    • 87 ambulances
    • 1,5 million de DH de budget supplémentaire pour les médicaments
    • 132.000 DH de budget supplémentaire pour le carburant

    M.A.M.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc