×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Sourcing automobile: Jobelsa Automotive sécurise sa croissance

    Par Nadia DREF | Edition N°:5354 Le 20/09/2018 | Partager
    Objectif: 100 millions de DH à l’export dès 2020
    Palm Indus compte nouer de nouveaux partenariats avec des équipementiers locaux
    Fabrication de sièges, d’appuie-tête, revêtements intérieurs et de tableaux de bord
    jobelsa-automotive-usine-054.jpg

    La montée en cadence de Jobelsa Automotive démontre une forte demande des constructeurs automobiles européens sur les coiffes de sièges «made in Morocco» (Ph. Jobelsa Automotive)

    Le sourcing dans l’automobile affiche une bonne croissance et auguise l’appétit des équipementiers. En attestent les objectifs et perspectives de développement annoncés par Jobelsa Automotive, un an seulement depuis sa création. Cette entreprise, issue d’une joint-venture entre Palm Indus (pôle industriel de Palmeraie Industries & Services) et l’équipementier espagnol Jobelsa, vise à atteindre un chiffre d’affaires de 100 millions de DH à l’horizon 2020.

    Cela démontre une forte demande des constructeurs automobiles européens sur les coiffes de sièges «made in Morocco». «Les contrats sont d’ores et déjà̀ signés avec les constructeurs automobiles européens», précise le management. 

    Et d’ajouter: «Jobelsa Automotive est en mesure d’apporter une forte valeur ajoutée aux constructeurs européens notamment grâce à sa compétitivité, à un centre de design et de recherche & développement doté des moyens les plus évolués, mais aussi grâce à son potentiel d’intégration locale, au sein même du complexe industriel de Palm Indus à Dar Bouazza».

    Côté réalisations, l’équipementier, spécialisé dans le revêtement d’intérieur, a produit 1 million de coiffes-sièges produites en moins d’un an. «Ayant entamé la production dès la signature du contrat de joint-venture, l’entreprise a bénéficié d’un transfert rapide de compétences. Aujourd’hui, Jobelsa Automotive poursuit sa forte montée en cadence et obtient sa certification IATF», apprend-on auprès de l’entreprise.

    L’usine casablancaise fournit actuellement des coiffes de sièges qui équipent plusieurs modèles de véhicules: Nissan Insigna, Seat Arona, Seat Ibiza, Mercedes Classe X ou encore Ford Benimar. Elle compte 1.000 collaborateurs.

    De son côté, Palm Indus, pôle industriel de Palmeraie Industries & Services, dispose d’une expertise confirmée des exigences du secteur automobile développée par sa filiale Dolidol. Cette dernière est devenue le fabricant exclusif de feutres tablier et acoustique destinés à l’usine Renault de Tanger. Dolidol est également fournisseur de produits à base de mousse polyuréthane destinés à l’industrie automobile.

    Diversification

    Le groupe ne compte pas s’arrêter là. Il compte multiplier ses investissements afin de tirer pleinement profit du potentiel de croissance de ce secteur. Après son partenariat avec l’espagnol Jobelsa, Palm Indus vise à développer de nouveaux partenariats avec des constructeurs et des équipementiers automobiles locaux. Objectif: élargir sa gamme de produits à travers la fabrication de sièges complets, d’appuie-tête, de revêtements intérieurs de véhicules et de tableaux de bord.

    Les ambitions de Palm Indus

    Le groupe Palmeraie Industries & Services opère activement dans plusieurs secteurs, à savoir l’industrie, l’agriculture, l’éducation et les mines & carrières. Il poursuit son développement dans le secteur automobile à travers son pôle industriel Palm Indus (Dolidol Maroc, Dolidol Cote d’Ivoire, lematelas.com, Jobelsa Automotive, Bois & Co, etc.) conformément à sa vision Cap 2020.
    Cette feuille de route s’appuie sur quatre axes stratégiques: l’innovation, le développement du capital humain, une politique d’investissement soutenue et l’internationalisation avec un programme d’investissement de 3 milliards de DH et plus de 3.000 emplois supplémentaires.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc