×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Un véritable gouvernement à la CGEM

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5351 Le 17/09/2018 | Partager
    L’obligation de résultat pour les 23 commissions
    Relancer la confiance par un choc de compétitivité, l’urgence
    Le conseil d’administration de la rentrée lundi 24 septembre
    cgem_gouvernement_051.jpg

    La CGEM tiendra un conseil d’administration le lundi 24 septembre. Parmi les points inscrits à l’ordre du jour, la validation du programme des 23 commissions transverses et la nomination des vice-présidents. Au programme également, la désignation d’un président et d’un numéro 2 à la tête de la 13e région de la CGEM, qui représente les Marocains du monde. Jusqu’à ce jour, elle était présidée par Adil Zaidy.

    La CGEM introduit une nouvelle approche avec l’arrivée de Salaheddine Mezouar. Les plans d’action seront des déclinaisons du  programme sur lequel le président a été élu sans pour autant brider les contributions des présidents de commissions. La ligne directrice sera d’abord les engagements du président pour rester cohérent avec l’évaluation des résultats le moment venu.

    Pour le mandat 2018-2021, le programme d’action de la CGEM se décline à travers le mot d’ordre «Elan pour tous» via 7 axes: «Choc de compétitivité et amélioration tangible de l’offre Maroc», «Soutien volontariste à la PME/TPE et régénération par les startups», «Renforcement de l’attractivité des territoires», «Capital humain et recentrage du dialogue social», «CGEM international», «Dynamique sectorielle», «Soutien à l’entrepreneuriat».

    Droit d'inventaire du bilan de l'équipe

    Au cours du conseil d’administration, les présidents de commissions présenteront leur plan d’action assorti du livrable.

    Le premier pôle de la nouvelle architecture du patronat, par exemple, «Choc de compétitivité et amélioration de l’offre Maroc», sera composé d’une dizaine de commissions: Equité concurrentielle, Climat des affaires, Financement et délais de paiement, Juridique, modes alternatifs et veille législative, Digital et technologies, Solutions sectorielles, Logistique…

    A l’évidence, ce groupe de commissions sera le fer de lance de la nouvelle organisation. Un véritable gouvernement. Le cahier des charges ne laisse aucun doute: émettre «des mesures immédiates susceptibles de créer le choc de compétitivité nécessaire à la relance de la confiance et de la croissance».

    Chacun des sept pôles sera décliné en une série d’actions mises en œuvre non plus par une mais par plusieurs commissions transverses selon la thématique. Ces structures ne fonctionneront plus en pilotage automatique, mais seront placées sous la responsabilité d’un des sept vice-présidents qui composent la garde rapprochée de Mezouar: Dounia Taarji, Hakim Abdelmoumen, Khalid Benjelloun, Tarafa Marouane, Ahmed Rahhou, Mohamed Talal, Mehdi Tazi.

    Entre les vice-présidents et les présidents de commission, il n’y aura pas de rapports hiérarchiques, mais plutôt des liens fonctionnels. Les sept présidents travailleront en mode projet avec les commissions de leur pôle. L’objectif étant de faire aboutir les chantiers. C’est le nouveau concept de vice-président exécutif introduit par le patron des patrons.

    Le nouveau président Mezouar s’engage à ne pas faire table rase des projets déjà lancés sous l’ancienne mandature. Les chantiers qui sont déjà enclenchés ou arrivés à maturité seront capitalisés ou menés à terme selon le cas. Le président de la CGEM exercera son droit d’inventaire du bilan de l’équipe précédente.

    Pour assurer le pilotage des projets et accélérer la cadence, la gouvernance de la CGEM se dotera de nouveaux organes support, tels qu’un comité de suivi, un comité d’orientation et de réflexion stratégique, une task-force ainsi qu’une plateforme collaborative pour le développement des synergies et le partage des expériences business.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc