Entreprises

Gare Casa Voyageurs: La vitrine urbaine de la LGV

Par Nadia DREF | Edition N°:5303 Le 28/06/2018 | Partager
SGTM va livrer le bâtiment fin juillet prochain
95% des travaux déjà réalisés
Coût global du projet: 394 millions de DH
casa-voyageur-lgv-003.jpg

Le centre commercial adossé à la gare tirera profit de la valeur ajoutée induite par le nombre de passagers qui devra augmenter à 20 millions contre 7 millions actuellement (Ph. F. Al Nasser)

A quelques mois de son démarrage, la gare LGV Casablanca joue déjà son rôle de locomotive urbaine. La nouvelle bâtisse (sise Gare Casa Voyageurs) donne un coup de jouvence au quartier Palestine plus connu sous l’appellation Belvédère. En s’ouvrant sur la rue Al Amir Abdelkader, ce site fera bénéficier le quartier industriel au sud d’un renouvellement urbain inégalé.

La nouvelle gare, qui s’inscrit dans le cadre du grand projet de la ligne à grande vitesse reliant Tanger à Casablanca, devra également contribuer à l’émergence d’un quartier d’affaires et dynamiser le développement économique de la ville. De plus, la future gare LGV permettra d’absorber les flux croissants des voyageurs en leur offrant des services répondant aux standards de qualité. La nouvelle station devra accueillir pas moins de 20 millions de voyageurs par an contre 7 millions actuellement. Les travaux de gros œuvre sont déjà réalisés à 95% par le chef de file SGTM, l’un des leaders du secteur du BTP. C’est ce qu’a confié le management lors d’une visite du chantier organisée le 26 juin au profit des médias.

La SGTM a démarré les travaux en mars 2016 et devra les finaliser fin juillet prochain pour une ouverture au grand public prévue avant fin 2018. Pour l’heure, les équipes apportent les dernières retouches au niveau de la finition (faux-plafond de 250m de longueur, céramique arabesque collée à la main…).

«Nous serons dans les temps. Ce projet est une fierté pour nous, car il est porté par une équipe d’ingénieurs marocains dont la moyenne d’âge est de 33 ans. Grâce à l’implication de toutes les équipes et le management, la gare LGV de Casablanca sera la première à être livrée», fait valoir Yassir Yacoubi, directeur d’exploitation de SGTM.

Ce chantier a nécessité 250.000 journées de travail pendant le chantier avec 400 employés en plus de 500 salariés directs pendant l’exploitation. Une prouesse pour SGTM qui a mené les travaux sans interruption du trafic ferroviaire durant 27 mois.  «Nous avons pu réaliser l’un des fleurons de la LGV dans un délai très court avec des moyens techniques hauts de gamme et aux standards internationaux», tient à précise Yassir Yacoubi.     

Le coût du projet s’élève à 394 millions de DH. La mission de la SGTM consistait à réaliser les études et à finaliser l’ouvrage. C’est aujourd’hui chose faite. L’entreprise a pu construire 2 bâtiments en plus des espaces publiques. La SGTM se charge également des travaux de rénovation de l’ancien bâtiment qui sera transformé en musée par l’ONCF.

L’entreprise a construit l’esplanade (12.000 m²) sur un pont «habité» au-dessus des rails et a aménagé 5 quais (17.000 m²). Le groupe marocain SGTM a déjà finalisé le parking de la gare d’une capacité de 300 places (9.600 m²) et apporte les dernières retouches aux parvis nord et sud (esplanades et dépose minute) d’une superficie globale de 95.000 m². Une belle place publique sera aménagée devant l’ancien bâtiment.

L’esplanade supérieure englobe un espace billetterie dont l’installation des équipements pourrait démarrer dans deux semaines. Elle abrite aussi une galerie commerciale (restaurants, franchises, magasins, cafés…) à l’est du pont permettant la jonction entre les deux rives nord et sud et garantissant l’accès aux quais, aux salles d’attente et aux jardins suspendus.

L’étage mezzanine sera réservé aux commodités de la gare (sanitaires, salle de prières…) alors que le rez-de-chaussée abritera les services administratifs côté sud avec la présence de locaux techniques côté nord. Pour une meilleure mobilité, 3 ascenseurs sont en cours d’installation ainsi que les escalators pour accéder aux quais.

Pour les clients voulant faire du shopping ou se restaurer sur place uniquement, des escaliers sont prévus des deux côtés pour accéder à la galerie commerciale sans passer par la gare.

Pour rappel, le maître d’œuvre est un groupement d’architectes maroco-italien. Il s’agit du duo YKS (Yassir Khalil Studio) et du cabinet d’architectes italien ABDR Architetti Associati.

Les pièces maîtresses du bâtiment

  • Circulation voyageurs: 3.500 m²
  • Services aux voyageurs: 800 m²
  • Salle d’embarquement: 370 m²
  • Salon grands voyageurs: 150 m²
  • Salon d’honneur: 130 m²
  • Services d’exploitation: 2.650 m²
  • Commerces: 2.200 m²

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc