×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Brèves

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:5273 Le 16/05/2018 | Partager

    Cimaf construit une 3e usine en Côte d’Ivoire

    Le groupe marocain Ciments de l’Afrique (Cimaf) a entrepris la construction d’une cimenterie d’une capacité de 300.000 tonnes par an à Bouaké, une métropole du centre-nord ivoirien. Ce sera la troisième usine du groupe en Côte d’Ivoire. «Nous avons acquis le terrain et sommes en train de préparer les autorisations pour commencer la construction», confirme Khalid Iben Khayat, directeur général régional du groupe Ciment de l’Afrique (Cimaf), lors de la 1re édition de La Nuit de l’entreprise marocaine en Côte d’Ivoire. La filiale du groupe Addoha est très active en Afrique subsaharienne. Elle est présente dans 11 pays, avec 13 cimenteries (dont 5 en cours de construction). Elle totalise une capacité de production de 8,95 millions de tonnes/an. Ce qui en fait l’un des premiers producteurs sur le continent, aux côtés du nigérian Dangote et de multinationales étrangères comme LafargeHolcim et l’allemand HeidelbergCement.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc