×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Finances-Banques

    Les investisseurs restent peu actifs

    Par Franck FAGNON | Edition N°:5230 Le 15/03/2018 | Partager
    brasserie_du_maroc_030.jpg

    La valeur poursuit sa bonne série avec un gain de 0,19% à 3.156 DH à la clôture mercredi. Elle affiche un gain de 34% sur un an

    Le Masi a bouclé une troisième séance consécutive en territoire négatif. A  la clôture mercredi, l’indice vedette de la place casablancaise a reculé de 0,21% à 13.189,60 points. Le baromètre des valeurs les plus liquides a de son côté cédé 0,23% à 10.720,52 points. Les indices Ftse ont suivi la même tendance.

    Au niveau sectoriel, seulement cinq indices dont ceux des secteurs Boissons et Bâtiment et matériaux de construction ont clôturé dans le vert. Onze ont suivi le mouvement inverse. Les performances annuelles sont ramenées à 6,46% pour le Masi et 6,14% pour le Madex. La valeur des entreprises inscrites à la cote s’est fixée à 668 milliards de DH.

    Depuis trois séances, les volumes restent bloqués en dessous de 100 millions de DH. Les transactions se sont limitées à 86 millions de DH à la fermeture. Maroc Telecom a brassé 13,5 millions de DH. Le cours de l’opérateur de téléphonie a cédé 0,36% à 150,85 DH.

    Brasseries du Maroc a terminé quasiment à l’équilibre (+0,19% à 3.156 DH) par rapport à la séance de la veille sur un volume de 12,6 millions de DH. La valeur de l’action Attijariwafa bank est demeurée inchangée à 510 DH après des échanges de 12,1 millions de DH mercredi.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc