×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Tourisme durable: Le Maroc assure le leadership sur le continent

    Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:4987 Le 23/03/2017 | Partager
    Inscrire le secteur dans une dynamique soutenable
    Pour Akhannouch, le Maroc veut porter la voix de l’Afrique en tant que destination de référence
    La durabilité incontournable dans tout projet touristique
    tourisme_durable_087.jpg

    Une grande campagne de sensibilisation est au programme pour favoriser une plus grande implication des citoyens et des professionnels dans le développement d’un tourisme durable, le Maroc ayant déjà développé une grande expertise dans la promotion du tourisme rural et responsable (Ph. L'Economiste)

    Le Maroc se mobilise pour l’ancrage des aspects de durabilité dans le secteur touristique (cf. notre édition du lundi 20 mars www.leconomiste.com). La journée marocaine du tourisme durable a ainsi été célébrée cette année sous le signe de la mobilisation. L’idée est d’impliquer le maximum d’acteurs pour la réalisation de cet objectif. D’ailleurs, la rencontre organisée lundi dernier à Rabat a permis de renforcer les partenariats public-privé pour assurer la promotion du tourisme durable et responsable. Une large campagne de sensibilisation est au programme. Ses mascottes sont le couple de globe-trotteurs marocains, Amal et Anass Yakine.

    Ce dernier est connu pour avoir fait le tour du Maroc à pied. Le choix de ces personnages s’inscrit dans la logique continentale voulue pour cette opération. Ils sont en train de préparer une nouvelle aventure, en parcourant l’Afrique en voiturette à pédale. L’objectif est de favoriser une plus grande implication des citoyens, mais aussi des professionnels, sur la base de la Charte marocaine du tourisme durable. Intervenant lors de cette rencontre, Aziz Akhannouch, qui assure l’intérim à la tête du ministère du Tourisme, a affirmé que «le Maroc veut porter sa voix et celle de l’Afrique en tant que destination de référence dans ce domaine».

    Rabat pilote la consécration d’une charte africaine comme référence pour le développement du tourisme durable dans les pays du continent. Pour ses initiateurs, il s’agit «d’inscrire le tourisme africain dans une dynamique soutenable, qui concilie progrès économique et social, préservation de l’environnement et respect des diversités culturelles de chaque pays».
    Globalement, les différents intervenants lors de cette rencontre ont insisté sur le fait que la durabilité doit être prise en considération dans toutes les étapes de réalisation des projets touristiques. Cela concerne à la fois la planification, l’investissement ou encore le développement des activités. Les comportements des touristes doivent également intégrer cette dimension de durabilité, est-il indiqué.

    La journée du Tourisme durable a été également marquée par la distribution des trophées dans les 5 catégories prévues. Parmi les lauréats, figure la Société protectrice des animaux et de la nature, l’Intrepid Marrakech Peak DMC, l’établissement hôtelier Dakhla Attitude ou encore l’Association Lagon Dakhla.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc