×
Mauvaise foi
Mauvaise foi Par L'Economiste
Le 23/07/2024

C'est une règle générale de droit: la bonne foi est toujours présumée. C’est une obligation qui se pose à tout plaideur, quelle que soit sa qualité. Sauf... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Liquidation Samir: Tout sauf les 43 milliards de DH de dettes!

Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:4958 Le 10/02/2017 | Partager

Le liquidateur du raffineur Samir dévoile le cahier des charges destiné aux éventuels repreneurs. Contrats en cours, contentieux, biens en leasing, titres fonciers... sont listés dans ce document qui sera mis à disposition des investisseurs à la Cour d’appel de commerce de Casablanca. Pour l’instant, il n’y a pas eu encore d’offres fermes, mais deux manifestations d’intérêt. Dans les deux cas, il n’est pas question de reprendre les 43 milliards de dettes. Autre point à retenir, le tribunal n’a pas fixé un prix de cession. Toutes les options, y compris celle d’un dirham symbolique, seront examinées. Le projet industriel et l’emploi seront déterminants dans le choix final.

Vous pouvez consulter cette archive avec:

ou



Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite