×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Vols sur Dakhla: RAM rassure ses passagers

    Par Amin RBOUB | Edition N°:4926 Le 28/12/2016 | Partager
    A cause des tempêtes de sable, les vols sont suspendus de et vers la destination
    Remboursement, changement de billet, reports... La compagnie propose plusieurs options
    ram_026.jpg

    Pour atténuer les désagréments subis par les passagers, RAM a mis en place plusieurs dispositions, dont le remboursement ou le report sans frais supplémentaires ou encore le changement de destination (Ph. L'Economiste)

    Depuis dimanche 25 décembre, les vols RAM au départ et vers Dakhla sont annulés. Une situation qui se poursuit encore pour quelques jours supplémentaires à cause des conditions météorologiques... En effet, «le vol programmé le soir du 25 décembre a fait demi-tour en vol suite à l’alerte de tempête de sable à Dakhla signalée par les services de la Météorologie nationale. Le vol opéré par un B.767 a été reporté au matin du lundi 26 décembre». Le lendemain, l’avion a de nouveau décollé vers 8h30. Mais en cours de vol, une nouvelle alerte portant sur la dégradation des conditions météorologiques et sur une nouvelle tempête de sable dans la région de Dakhla a été signalée.
    Depuis, la grogne des passagers monte d'un jour à l'autre. Certains évoquent même des désagréments compte tenu de leurs agendas, voire des annulations de réservations dans des hôtels, auprès d'agents de voyages. Contacté par L'Economiste, le management de RAM se veut plutôt rassurant.
    Des instructions ont été données pour l'assistance, l'hébergement et la restauration des passagers concernés tout au long de cette période. «Malheureusement, il n'y a toujours pas de visibilité sur Dakhla.  Malgré les progrès de la météorologie, les tempêtes de sable restent un phénomène naturel imprévisible», explique Othmane Bekkari, directeur pôle clients à la Royal Air Maroc. La compagnie précise qu'elle a pris en charge plusieurs passagers. Selon le directeur du pôle clients, la prise en charge implique plusieurs options: «le remboursement du billet d'avion ou l'option d'échanger pour une autre date ou encore une autre destination».
    Pour les passagers déjà engagés sur le 1er vol, RAM est en train d'examiner la possibilité de les acheminer jusqu'à Laâyoune par avion pour les transporter ensuite via des bus vers Dakhla.
    En tout et pour tout, le nombre de passagers concernés par ces annulations tourne autour de 200 personnes, soit deux vols pour le moment. Pour gérer cette situation, la compagnie a mis en place une cellule avec du personnel dédié au sol qui informe la clientèle de toutes les dispositions pour la prise en charge (hébergement dans des hôtels, assistance au sol, restauration...) pendant la période de transition.
    Côté passagers, d'aucuns parlent de désagréments et se plaignent surtout sur l'absence de visibilité. «Aucune information ne nous a été donnés sur l'évolution de la situation».

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc