×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    COP22/Projets verts
    Les militants s’activent à Marrakech!

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:4865 Le 28/09/2016 | Partager
    Une traversée écologique démarre en France, passe par l’Espagne et atterrit au Maroc
    A travers un bus mobile home, Fridome, totalement écologique
    Objectif: Sensibiliser le marché touristique et de l’hébergement
    cop_22_marrakech_065.jpg

    Le bus sillonnera la France, passera par l’Espagne et atterrira au Maroc, à l’éco-Lodge fondée à Agafay. Derrière ce projet, une militante écologique, Béatrice Bonnaire (Ph. Aloé Agafay)

    Loin des campagnes électorales marocaines, un mobile home écologique va démarrer une traversée hors du commun et qui n’est pas moins originale. "Fridome", un bus totalement revisité et réaménagé en appartement d'une manière écologique avec panneaux solaires, toilettes sèches, système hydrogène pour réduire la consommation va prendre la route fin octobre de Normandie pour traverser la France, l'Espagne et arriver au Maroc en novembre prochain. Plus exactement à Marrakech, à 25 km aux portes du désert et stationner dans un éco-lodge 100% autonome «l'Aloé d'Agafay». Une action citoyenne qui colle parfaitement aux préceptes de la COP22. D’ailleurs l’arrivée de ce bus écologique tombe pile poil avec le rendez-vous climatique de la COP22 qui démarre le 10 novembre. Ce projet qui a obtenu une labellisation est porté par Béatrice Bonnaire, une militante écologiste qui a investi dans un éco-lodge à Agafay, un site d’hébergement qui répond aux attentes des touristes écologiques à travers le monde. Sensibles à la question, ces touristes optent désormais pour des destinations et des séjours éco-responsables et équitables. Une manière de pallier les activités touristiques qui représentent un déséquilibre social, économique, culturel et écologique pour le lieu ou l’environnement d’accueil. Situé à 20 kilomètres de Marrakech, Aloé d'Agafay s'étend sur trois hectares avec une vue sur les montagnes. «A travers ce lieu témoin, nous voulons faire prendre conscience et sensibiliser la population locale et étrangère au respect de l'environnement pour qu'ils deviennent acteurs et éco-responsables», insiste Bonnaire. En cette période de plein essor des nouvelles technologies, de la problématique environnementale, il est primordial de relier l'homme à la nature dans l'objectif de lui proposer un avenir meilleur, estime la fondatrice du site qui compte 6 chambres en hébergements écologiques (des chambres doubles et 18 lits individuels en dortoirs), une restauration à base de produits naturels du jardin, des soins énergétiques ainsi qu’une piscine naturelle avec eau filtrée par des plantes aquatiques. Cerise sur le gâteau, cet éco-lodge propose aussi des ateliers pour adultes et enfants que ce soit pour la découverte de l’aloé vera, la fabrication de produits de beauté naturels... Pour les tous petits, des ateliers d’expression artistique, cuisine et jardinage sont au programme.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc