×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Syrie: Une trêve trop fragile

Par Khadija MASMOUDI | Edition N°:4858 Le 19/09/2016 | Partager
Un bombardement involontaire fait soixante morts
Le cessez-le-feu pourrait être prolongé
syrie_fenetre_058.jpg

 

Une semaine à peine après l'annonce d'un accord par Moscou et Washington, une importante réunion du Conseil de sécurité de l'Onu s'est tenue au siège à New York. Elle intervient après que la coalition internationale antijihadiste menée par les Etats-Unis a admis avoir bombardé ce qu'elle pensait être une position de l'Etat Islamique en Syrie. Au moins 80 soldats syriens sont morts dans ce bombardement, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une organisation disposant d'un vaste réseau de sources dans le pays en guerre. De son côté, Moscou évoque 62 tués et une centaine de blessés. La Russie s'est d'ailleurs dite «très préoccupée » par ces frappes meurtrières qui «ont directement visé l'armée syrienne qui combattait de manière conséquente les régiments du groupe EI». Ce bombardement près de la ville de Deir Ezzor (est), contrôlée par l'EI, intervient au cinquième jour d'une fragile trêve issue d'un accord entre les Etats-Unis et la Russie. Moscou a accusé «l'opposition modérée» syrienne, soutenue par les Etats-Unis, d'avoir «fait échouer» ce cessez-le-feu. L'ambassadrice américaine Samantha Power a affirmé que la frappe «n'était pas intentionnelle et nous regrettons bien sûr les pertes en vies humaines». Elle s'est livrée ensuite à une violente critique contre Moscou qui a convoqué la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, parlant de «moralisme», de «mise en scène» et de «cynisme». Le président américain Barack Obama est «préoccupé que des éléments essentiels de l'accord américano-russe sur la Syrie ne soient pas appliqués à ce jour, alors que la trêve qu'il prévoit connaît de sérieux accrocs ». Entrée en vigueur lundi dernier, la trêve a été marquée par des violations vendredi. Elle a permis certes une baisse générale de la violence en Syrie. Mais les convois d'aide humanitaire n'ont pas encore pu rejoindre les zones assiégées, notamment les Syrie: Une trêve trop fragile quartiers est, sous contrôle rebelle, de la ville d'Alep où 250.000 habitants manquent de produits de première nécessité. Depuis son entrée en vigueur lundi dernier, la trêve en Syrie a été violée à 199 reprises, a déclaré un responsable du ministère russe de la Défense qui a accusé les Etats-Unis de ne pas respecter leurs obligations. «Les Etats-Unis et les groupes soi-disant modérés sous leur contrôle n'ont appliqué aucune des obligations contenues dans l'accord de Genève», a dit le général Viktor Poznikhir. «Si les Etats-Unis ne prennent aucune mesure pour remplir leurs obligations en vertu de l'accord du 9 septembre, ils seront entièrement responsables de l'effondrement du cessez-le-feu en Syrie», a-til ajouté. Moscou, dont l'aviation appuie l'armée syrienne, et Washington, qui soutient des rebelles jugés modérés, ont tous deux exprimé l'intention de prolonger ce cessez-le-feu précaire.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc