×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Têtes de jeunes

Par L'Economiste| Edition N°:2148 Le 10/11/2005 | Partager

Inexcusables et compréhensibles. Compréhensibles et inexcusables. Les émeutes des banlieues françaises sont évidemment suivies avec attention au Maroc et pas seulement parce que ce sont des images spectaculaires: il y a trop de points de communauté pour que ces émeutes ne soient qu’un spectacle de télévision à l’heure du dîner. De telles flambées de violence font frémir bien des foyers marocains. Certains se demandent si leurs adolescents et leurs jeunes adultes seraient capables, eux aussi, d’allumer pareils incendies dans les «quartiers» des grandes villes du Maroc, tant les jeunes en révolte en France ressemblent aux jeunes du Maroc: mêmes vêtements, même vocabulaire, même façon de marcher, mêmes accents… Bien des parents marocains regardent aujourd’hui leurs grands ados et leurs jeunes adultes d’un autre œil. Naturellement, nul parent ne les lâchera sans contrôle dans la rue: ce n’est pas une question de niveau social, mais une question de culture, de savoir-vivre, de valeurs. Mais qui sait vraiment ce qui se passe dans la tête des jeunes du Maroc? Qui avait vraiment pensé que des jeunes se feraient sauter avec des explosifs, un soir de mai, et quelle surprise de découvrir des réseaux, certes pas très bien organisés, mais bien ramifiés?Qu’y a-t-il dans ces têtes de jeunes, qui ne parlent guère (sauf entre eux), qu’on fait si rarement parler et que l’on écoute si peu? Pourtant, ce n’est pas anodin. Aux Etats-Unis puis en Europe, les grands bouleversements de société, qui avaient considérablement changé les comportements et la façon de penser de toute la population, et avaient contraint au renouvellement des idées et des hommes politiques… ces grands bouleversements avaient deux parents: l’exode rural et la puissance démographique des jeunes. Exactement le schéma qui se met en route au Maroc.Nadia SALAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc