×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Structures

Par L'Economiste| Edition N°:2075 Le 29/07/2005 | Partager

Le règne de Mohammed VI se caractérise, sans exagération, par une révolution tranquille, car si le concept de révolution signifie bien une transformation en profondeur dans la société et concernant la notion même de pouvoir, alors c’est bien ce que nous vivons.Dans les transformations sociales, il en est qui sont structurantes. On peut considérer que le Maroc connaît actuellement ce type de transformation. Il en va ainsi du statut de la femme, qui aura des répercussions sur la famille et sur la notion de pouvoir dans la famille et dans la société. D’un modèle strictement hiérarchisé, nous allons passer à un système plus axé sur les droits et devoirs des individus, et donc un système sans doute plus égalitaire.De même, la notion de droits de l’homme dans une acception moderne commence à imprégner les rapports avec l’autorité et le pouvoir; elle commence à devenir la référence juridique et, plus important encore, la référence morale. Ceci ne peut qu’avoir un effet structurant sur la société.Pareillement pour l’affaire du Sahara, le Maroc en proposant une solution politique axée sur l’autonomie régionale, cherche à enclencher un processus structurant dans l’agencement de l’Etat marocain. Certes, les cahots et les soubresauts peuvent être nombreux, mais les transformations sociales ne sont jamais linéaires. L’évolution est le résultat des forces en présence s’affrontant et se contrariant.Le Maroc, a priori, n’a pas que des avantages. Dans le monde actuel, être arabe, musulman, africain et ne pas avoir de pétrole constitue une accumulation de handicaps majeurs. La transformation de ces handicaps en avantages est possible dans la mesure où la volonté clairement affirmée de les transcender existe. Il est évident que cette volonté est présente.En définitive, les hommes peuvent beaucoup, encore faut-il qu’ils le veuillent et ne se perdent pas dans les chemins de traverse de l’Histoire.Abdelmounaïm DILAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc