×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Progrès

Par L'Economiste| Edition N°:1257 Le 26/04/2002 | Partager

Albert Einstein l'avait compris: "L'imagination est plus importante que le savoir". Et c'est sur ce principe même que se fonde la propriété intellectuelle. C'est la capacité d'un individu à miser sur l'avenir et de créer des sources de progrès.C'est un fait, à travers les inventions et les créations, la propriété intellectuelle s'est révélée être un puissant stimulant de la croissance économique. Et la rentabilité est énorme. En dix ans, les recettes mondiales liées à la concession de licences de brevet sont passées de 15 à 110 milliards de dollars. Des exemples de nombreux pays l'ont montré. L'invention et la créativité ont permis de faire de leurs industries et entreprises des secteurs à forte valeur ajoutée et avec un contenu innovateur important. Tout néophyte en tirerait la conclusion: un pays ne disposant pas d'une culture de propriété intellectuelle se retrouve avec une économie stagnante, un climat des affaires morose, boudé par des investisseurs qui n'ont aucune garantie pour la protection de leurs droits.D'où l'importance de l'information pour démystifier les concepts qui demeurent encore vagues et obscurs pour une grande partie des opérateurs. Aujourd'hui, le Maroc célèbre la deuxième Journée mondiale de la propriété intellectuelle, placée justement sous le thème "Encourager la créativité". C'est encore une fois l'occasion de rendre le domaine accessible à un plus grand nombre. Les opérateurs marocains commencent à y être sensibles avec la campagne lancée il y a quelques années par l'Office marocain.En effet, ce concept ne peut véritablement s'épanouir que si ses avantages sont expliqués, compris et assimilés et protégés par des lois strictement appliquées.C'est un énorme chantier que le Maroc a ouvert et qu'il doit bien construire. C'est à ce prix qu'il peut prétendre jouer dans la cour des grands.Meriem OUDGHIRI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc