×
Gâchis
Gâchis Par Ahlam NAZIH
Le 09/08/2022

Contrairement à d’autres pays, au Maroc, que vous soyez diplômé ou pas, cela ne change pas vraiment grand-chose à la probabilité que vous vous retrouviez en dehors du marché de... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

« Wessal Casablanca Port », lancement des chantiers

Par L'Economiste| Le 14/03/2015 - 10:03 | Partager

Système VMS, les pêcheurs veulent une ouverture du marché

Par L'Economiste| Le 14/03/2015 - 04:03 | Partager

La francophonie relancée

Par L'Economiste| Le 14/03/2015 - 04:03 | Partager

Le roman policier marocain s'invite à Athènes

Par L'Economiste| Le 14/03/2015 - 04:03 | Partager

99% de la population cible déjà couverte par le RAMED

Par L'Economiste| Le 14/03/2015 - 04:03 | Partager

L'Égypte bientôt partenaire stratégique du Maroc

Par L'Economiste| Le 14/03/2015 - 04:03 | Partager

Crans Montana : le Club de l'Afrique Atlantique voit le jour

Par L'Economiste| Le 14/03/2015 - 01:03 | Partager

Deuxième grève chez EMT

Par L'Economiste| Le 13/03/2015 - 11:03 | Partager

Tamaouanza: Une expulsion sans alternative

Par L'Economiste| Le 13/03/2015 - 11:03 | Partager

Après 120 ans de résidence de génération en génération, 22 familles habitant Tamaouanza sont condamnées par la Cour d’appel d’Agadir à vider les lieux. Un ordre d’expulsion au bénéfice de la Smit, mais sans alternative aucune pour les familles. Pourtant, celles-ci possèdent des Dahirs remontants au 19e siècle, et qui attestent l’acquisition des terrains par leurs aïeux. Le Conseil de la ville s’est rangé du côté des habitants de Tamaounza qu’il juge légitimes et dans leur droit.

Auto Hall ralenti par les tracteurs

Par L'Economiste| Le 13/03/2015 - 11:03 | Partager

Les performances d'Auto Hall pour l'exercice 2014 ont été impactées par la mauvaise tenue du marché des tracteurs, un des piliers de l'activité du groupe dont les ventes ont chuté de 30,1%. Mais malgré les difficultés liées au marché des engins agricoles, Auto Hall parvient a affiché des résultats convenables pour son exercice 2014 avec un résultat net stable à 219 millions de dirhams soit une légère hausse de 1% par rapport à 2013.