×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Logiques

Par L'Economiste| Edition N°:3311 Le 02/07/2010 | Partager

Pourquoi donc tout ce qui change si vite et si fort rencontre-t-il autant de défiance?Une autoroute qui traverse le pays de Tanger-Agadir avec bientôt sa branche vers Oujda ; des ports, de l’énergie éolienne, des barrages… Ces travaux sont autant de plateaux de décollage économique, avec, notons-le aussi, une conception sur du très long terme. Les efforts concernent aussi la société elle-même. Des bouleversements se dessinent, des ouvertures apparaissent: du rôle de la femme et du droit de la famille au bouillonnement culturel, sans oublier les progrès, pas à pas, des droits de l’Homme et des libertés, ou encore la créativité artistique. Objectivement, le Maroc met en place les ingrédients pour faire avancer l’économie et la société.Et pourtant, toujours acerbes, parfois argumentées, les critiques se multiplient. Le moindre incident, le moindre faux pas prennent des proportions énormes. Le phénomène est si puissant que les aspects positifs s’effacent.Le Maroc gagnerait à avoir une meilleure politique de communication et d’image. Il ne s’agit pas d’énumérer les réalisations en les portant aux nues jusqu’à les desservir! Il s’agirait au contraire de développer un commentaire idéologique mettant les actions en perspective, que le travail soit annoncé, expliqué dans la finalité globale recherchée. Surtout expliciter et rassurer sur les mutations en cours. En effet, dans les systèmes démocratiques, il ne suffit pas de faire. Il faut faire, le faire savoir et faire en sorte que ce que l’on fait soit compris comme le progrès souhaité.La difficulté actuelle du Maroc est que les mutations sont importantes et multiples, mais ne sont pas mal mises en perspective. Donc on les néglige ou on les redoute. Bien peu prennent la peine de donner du sens aux changements.La logique des progrès est de créer de l’optimisme; sans communication adéquate, ils créent surtout des questions et des inquiétudes.Abdelmounaïm DILAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc