×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

L'éditorial

Par L'Economiste| Edition N°:437 Le 05/02/1999 | Partager

Il y a un an juste, M. Youssoufi commençait à former son gouvernement.
La période de grâce n'a pas été une période de fortes activités réformatrices en économie. C'est une réalité.
En fait, il a fallu attendre, dans les tout derniers jours de 1998, quand est revenu le temps des accrochages entre les acteurs économiques et le pouvoir politique, pour que tout le processus de réformes redémarre.
En économie, les réformes ne sont pas autre chose que de la mise à niveau tous azimuts, donc particulièrement urgentes et peu sujettes à des débats politiciens.
Que nos textes sur la propriété industrielle, sur la protection des obtentions végétales... doivent être mis en conformité avec les accords signés par le Maroc en 1994, c'est une évidence qui ne souffre plus de retard. La politique politicienne n'a rien à y voir. En revanche, doivent y intervenir les divers intérêts économiques. Ils doivent défendre leurs intérêts, lesquels sont par nature divergents. L'agriculteur et l'industriel exportateurs veulent des textes qui marquent la volonté du Maroc de revenir dans les normes du marché mondial. Le contrefacteur veut
au contraire pouvoir continuer à imiter tranquillement marques et modèles, acheter des plants sans payer le prix de la recherche, parce que le marché mondial ne l'intéresse pas.
Si l'état de grâce a été interprété comme l'obligation de taire les divergences d'intérêt, alors c'était une erreur. C'est avec le redémarrage de la libre expression et négociation des intérêts que le Maroc est en train de retrouver son dynamisme.

Nadia SALAH

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc