×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

L'éditorial

Par L'Economiste| Edition N°:676 Le 06/01/2000 | Partager

C'est dur de changer. La bataille rangée qui se prépare sur le texte des experts-comptables pour assouplir les conditions de port du titre n'est qu'un bouton de fièvre. Cette fièvre n'est elle-même que le signe de la grande peur du Maroc d'entrer dans son époque, d'en faire les efforts de transition.
Au moins, trois autres cas récents font figure de boutons de fièvre: le report des mesures antipollution sur les véhicules, le report de l'application des dates de péremption, le report de la date limite de mise en conformité des SA et des SARL. Certes, dans chacun de ces textes, des dispositions ont été placées trop haut ou ont été conçues trop sévèrement par des gouvernements qui n'avaient pas d'enracinement populaire tels que le gouvernement actuel. Ils ne pouvaient sans doute pas évaluer les phases de transition qui étaient nécessaires pour obtenir le résultat espéré de moderniser le pays.

Mais ces dispositions malencontreuses pouvaient se traiter avec des amendements adaptés plutôt que de faire en sorte de tuer les textes. En tuant les textes, on garantit le statut quo et on lui donne en plus une légitimité politique qu'il n'espérait même pas: il est toujours légal mais maintenant c'est devenu légitime d'empoisonner ses concitoyens avec les gaz d'échappement de sa voiture ou de son camion. Pendant ce temps, le décalage avec le reste du monde grandit. Faudra-t-il attendre que l'orgueil national soit touché au vif, qu'un dépliant de tour opérateur recommande à ses clients de préférer la Tunisie au Maroc pour éviter les problèmes pulmonaires?
Les erreurs d'appréciations sur la capacité du Maroc à la modernisation, commises par les précédents gouvernements, sont en train de tourner à la victoire des tenants du statut quo. C'est très grave.

Nadia SALAH

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc