×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

L'éditorial

Par L'Economiste| Edition N°:649 Le 30/11/1999 | Partager

Lors du dernier Conseil de Gouvernement, le Premier ministre a pris la parole pour évoquer le départ de M. Driss Basri "louant ses qualités et annonçant que le gouvernement va lui rendre hommage pour les services rendus à la nation".
Depuis sa formation, le gouvernement d'alternance, en privé et même en public, présentait la présence de M. Basri en son sein comme étant une concession majeure, faite par les partis politiques. M. Basri était présenté comme l'obstacle à la mise en oeuvre de la ligne politique préconisée.
Certes, le nouveau ministre de l'Intérieur a été choisi directement par le Souverain, mais nul ne peut penser que M. Midaoui a l'omnipotence qu'avait son prédécesseur. Le gouvernement se retrouve face à lui-même. Pourtant, il n'est pas devenu plus dynamique. Bien plus, cette liberté retrouvée semble même l'embarrasser. Est-ce le vertige du vide ou est-ce la crainte d'avoir à assumer tout seul?
Mais alors, toutes les diatribes chuchotées aux journalistes contre Basri, s'était du vent!?
Il apparaît que les forces de résistance au changement et à la modernisation ne sont pas uniquement là où on le croit a priori: bien des discours réformistes n'avaient jamais eu l'intention de passer à l'acte. Basri, ministre de l'Intérieur omnipotent, était bien commode: les uns font semblant de contester, les autres font semblant de les empêcher.
La politique au Maroc est décidément un art où le paraître est plus important que la réalité. Ne nous étonnons pas alors que les rumeurs les plus fantasques se développent.

Abdelmounaïm DILAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc