×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

L'éditorial

Par L'Economiste| Edition N°:625 Le 27/10/1999 | Partager


Un peu de canard laqué, des nems, des vermicelles... la cuisine de la Chine est variée comme son économie. Il y a 1,3 milliard d'hommes prêts à tout servir, même du tagine si le client le désire, et pour pas cher. Il faut en profiter et aller voir dans leurs marmites.
La visite de Jiang Zemin, au-delà de sa dimension politique, devrait réveiller les initiatives vers ce pays. La Chine, c'est un humain sur cinq. Si nous prenons 2% d'un marché, c'est comme si nous doublions tout notre marché national. Là-bas, il y a aussi l'essentiel de nos concurrents dans les industries de main-d'oeuvre et d'export.
Mais c'est loin la Chine! Pas pour eux; ils essaiment leurs entreprises comme leurs restaurants. Au Maroc, on les trouve dans la pêche, la construction, les équipements industriels... Le directeur de Haier, une des premières sociétés asiatiques d'électroménager bon marché, a même proposé à M Youssoufi, en visite officielle, de créer une grosse unité au Maroc pour conquérir le marché européen.
Les Chinois sont aussi maîtres de multiples techniques agricoles ou médicales bon marché, à la portée des plus pauvres, très utiles pour nos campagnes.
Bien sûr, tous les plats chinois ne sont pas doux. La bourse, la privatisation et le "business" s'épanouissent au soleil révolutionnaire du Parti Communiste. Il y a aussi les spécialités tibétaines ou de Tien An Men qui sont très piquantes. Pourtant, la France ou les Etats-Unis, qui dénoncent les atteintes aux droits de l'Homme, sont les champions du commerce avec la Chine. Et ils ne sont pas les seuls. Il y a beaucoup de clients aux plats chinois. Il faut y aller vite pendant que c'est chaud, et pas en trempant le pain à notre manière, mais avec les baguettes.

Khalid BELYAZID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc