×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    L'Edito

    L'éditorial

    Par L'Economiste| Edition N°:597 Le 17/09/1999 | Partager

    Plus ils sont riches, plus ils travaillent. Ce qui les rend encore plus riches et plus travailleurs... Ce sont les Américains, et c'est un rapport du Bureau International du Travail qui épingle ces accros du travail.
    On les croyait portés sur les loisirs, parce qu'ils ont atteint un niveau de vie élevé. C'est faux. Ce n'est que dans les pays pauvres où l'on réclame de travailler moins comme un avantage social.
    Le BIT révèle que ce sont les Américains qui passent le plus de temps au travail, soit 2.000 heures par an et par personne. C'est chaque année deux semaines de plus que les Japonais, et huit de plus que les Français engagés dans leur débat socialo-idéologique sur les 35 heures.
    Non seulement les Américains travaillent plus, mais mieux que tout le monde: ils sont les plus productifs.

    Commentaire du directeur général du BIT: "La durée du travail est un indicateur de la qualité de vie d'un pays... travailler dur comporte des avantages évidents".
    Il faut bien en tirer les conclusions pour nous.
    Notre durée de travail courante est de 42,5 heures par semaine (48 est le maximum légal), soit près de 2.000 heures par an si l'on défalque congés, jours fériés, ponts... C'est comme les Américains! Mais en temps, pas en productivité; car là l'Atlantique nous sépare.
    En fait, la productivité n'est suivie que dans le secteur industriel moderne, qui emploie au Maroc très peu de gens. Pour la majorité, dans les banques, les commerces et surtout les administrations publiques, la productivité, fait fondamental, est complètement ignorée.
    A tel point que beaucoup ont fini par confondre le travail avec la simple présence. Beaucoup de travailleurs et de patrons.

    Khalid BELYAZID

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc