×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    L'Edito

    L'éditorial

    Par L'Economiste| Edition N°:588 Le 06/09/1999 | Partager

    Avec quinze jours d'avance sur les vieilles habitudes, M. Oualalaou, le ministre de l'Economie et des Finances, donnera le lundi 6 septembre le coup d'envoi de la rentrée économique.
    Il le fera sans doute avec une certaine fierté malgré sa discrétion habituelle et il aura bien raison: non seulement les finances publiques et les finances extérieures sont au vert, mais en plus elles se présentent comme une réserve de croissance. Le profil des chiffres des finances publiques est bon, fragile certes, mais bon. Ceci n'est pas uniquement dû au GSM, puisque sont au rendez-vous des indicateurs plus structurels comme la baisse du déficit budgétaire, le rythme de paiement des marchés, le tourisme, le taux d'inflation... Même le taux de chômage, si désastreux pour le premier trimestre, a commencé à céder un peu de terrain sous le coup de la reprise industrielle.
    L'Etat est dans une relative aisance financière, comme il ne l'avait plus été depuis le milieu des années 70. Mais, et c'est la différence, il y a au Maroc une expérience politique du déficit, dont nul n'a envie aujourd'hui d'oublier la leçon. C'est, sans jeu de mots, un atout capital.
    La conjonction des chiffres et des mentalités met le Maroc sur un trend de croissance, malgré la sécheresse ou les hausses du Dollar et du pétrole.
    Le ministre des Finances aura donc raison de pousser la machine en anticipant la rentrée et en valorisant cette forme d'état de grâce qui s'est installée avec le début du Règne du jeune Souverain.

    Nadia SALAH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc