×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    L'Edito

    L'éditorial

    Par L'Economiste| Edition N°:587 Le 03/09/1999 | Partager

    Après la visite du Président Yasser Arafat, S.M. le Roi Mohammed VI reçoit Mme Albright, secrétaire d'Etat aux Affaires Etrangères des Etats-Unis.
    L'élection d'Ehud Barak au poste de Premier ministre en Israël a remis sur les rails le processus de paix. Il avait été bloqué durant tout le mandat de Netanyahu. Les récentes déclarations du M. Ehud Barak confirment ses options pour la paix. Le Premier ministre israélien envisage même la création de l'Etat Palestinien à court terme.
    Dans les négociations globales autour du processus de paix au Moyen-Orient, S.M. le Roi Mohammed VI aura un rôle important à jouer. Il existe plusieurs facteurs favorables qui vont le pousser à s'investir positivement dans les négociations. Tout d'abord, la confiance des protagonistes eux-mêmes. En effet, les Palestiniens accordent au nouveau Roi du Maroc tout le crédit dont ils avaient investi Son père. Le Président Arafat a tenu à le dire et à le manifester en plusieurs occasions. Par ailleurs, les dirigeants israéliens ne sont pas insensibles au poids et à l'impact de la communauté marocaine en Israël. Or, sur ce plan, le Roi du Maroc est sûrement le seul chef d'Etat arabe et musulman auquel une partie de la population israélienne est liée affectivement et politiquement. Elle a tenu à le manifester récemment.
    Les peuples de la région ont besoin d'une solution durable. Il faut donc que la solution adoptée bénéficie du poids de la légitimité, c'est là un besoin tant du côté israélien que du côté palestinien. S.M. le Roi Mohammed VI, outre la légitimité religieuse et historique, jouit de la légitimité populaire. Il peut donc mettre positivement son poids dans la balance pour aider à aboutir à une solution juste et durable.

    Abdelmounaïm DILAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc