×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

L'éditorial

Par L'Economiste| Edition N°:471 Le 25/03/1999 | Partager

La baisse du taux directeur de Bank Al-Maghrib est prudente avec son demi-point de moins. Elle était aussi attendue, car elle va dans le sens général de la détente sur les taux de l'argent.
Derrière cette baisse des taux, il y a aussi des indications de politique économique.
En effet, les autorités monétaires apportent une façon d'imprimatur à la politique budgétaire du gouvernement dans le sens où une baisse des taux serait inconcevable, si le gouvernement prenait le parti d'accroître le déficit budgétaire. Le retour du risque inflationniste serait trop important pour que la Banque centrale ne soit pas obligée de prendre des mesures monétaires pour limiter, non pas le déficit (ce n'est pas son travail), mais les conséquences de ce déficit.

En effet, la construction monétaire marocaine a renforcé l'indépendance de la Banque centrale il y a quelques années. Elle appuie la politique gouvernementale certes, mais surtout veille à la stabilité de la monnaie, en premier lieu, vis-à-vis des risques d'inflation.
En rendant l'argent moins cher au moment où se construit la Loi de Finances, elle donne donc un signal. Bank Al-Maghrib appuie le choix politique fait à travers la circulaire de cadrage. Celle-ci préfère les transferts d'un département à l'autre plutôt que l'accroissement du déficit.

Nadia SALAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonn[email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc