×
Conquérant
Conquérant Par Mohamed CHAOUI
Le 09/12/2022

Les ondes positives de la qualification du Maroc au quart de finale de la Coupe du monde ne faiblissent pas. La liesse populaire que cet évènement planétaire a... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Visa Schengen: un réseau de falsification de documents démantelé

Par L'Economiste| Le 01/10/2022 - 21:57 | Partager
Visa Schengen: un réseau de falsification de documents démantelé

Les autorités marocaines ont annoncé samedi avoir démantelé un réseau de falsification de documents officiels en vue d'obtenir des visas Schengen pour faciliter l'immigration clandestine vers des pays de l'Union européenne.

Selon la DGSN, le démantèlement de ce réseau de faussaires s'est produit vendredi avec l'interpellation de 20 personnes dans plusieurs villes, notamment à Nador, Oujda (est), Jerada (nord-est) et Rabat.

"Selon les premiers éléments de l'enquête, le mode opératoire criminel adopté par ce réseau consiste en la collecte de sommes d'argent de chaque candidat à l'immigration, en contrepartie d'un rendez-vous pour (l'obtention d'un) visa et d'un dossier comprenant des documents falsifiés", indique la Sûreté nationale. Le réseau est accusé de falsifier "des document officiels et bancaires requis pour constituer les dossiers de demande de visa Schengen", toujours selon la DGSN. Du "matériel utilisé à des fins criminelles" a été saisi lors des perquisitions, a affirmé cette source, notamment "de faux tampons d'établissements publics et bancaires, des demandes de visa falsifiées", ainsi "qu'une bombe lacrymogène, d'importantes sommes d'argent et de la drogue".

Fin août, un autre réseau de falsification de documents officiels avait été démantelé à Oujda.