×
«Momentum Maroc»
«Momentum Maroc» Par Mohamed Ali Mrabi
Le 01/12/2022

L’ «usine du monde» va mal. Trois ans après l’apparition des premiers cas de la Covid-19 à Wuhan, la Chine n’arrive pas encore à se rétablir. Les choses... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Un dialogue Etats-Unis-Russie le 10 janvier sur l'Ukraine et la sécurité

Par L'Economiste| Le 28/12/2021 - 14:32 | Partager
Un dialogue Etats-Unis-Russie le 10 janvier sur l

Les États-Unis et la Russie engageront un dialogue le 10 janvier visant notamment à apaiser les tensions autour de l'Ukraine et à discuter des questions de sécurité en Europe.

"Le 10 janvier sera le jour principal des consultations bilatérales russo-américaines" prévues à Genève, a affirmé mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov, estimant qu'un accord ne sera pas trouvé en "un seul jour". Peu auparavant, un porte-parole du Conseil de sécurité nationale des États-Unis a précisé que les négociations du 10 janvier seraient suivies d'une réunion le 12 janvier entre la Russie et l'Otan et d'une rencontre le 13 janvier entre la Russie et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), dont font partie les Etats-Unis.

"Quand on va s'asseoir pour discuter, la Russie pourra mettre ses inquiétudes sur la table et nous mettrons les nôtres sur la table, notamment les activités de la Russie", a ajouté le porte-parole du Conseil de sécurité nationale des Etats-Unis. Cet ensemble de pourparlers doit permettre une désescalade des tensions autour de l'Ukraine, Kiev et ses alliés occidentaux accusant la Russie d'avoir massé des dizaines de milliers de militaires à sa frontière en prévision d'une possible invasion. Moscou dément toute velléité belliqueuse et se présente comme la cible de "provocations" des Occidentaux qui soutiennent politiquement et militairement l'Ukraine.

Les pourparlers bilatéraux du 10 janvier se tiendront dans le cadre du dialogue stratégique de sécurité lancé par les présidents Joe Biden et Vladimir Poutine lors de leur sommet de Genève, en juin dernier. Les réunions avec l'Otan et l'OSCE devraient, elles, concerner tout particulièrement l'Ukraine, où les tensions se sont aggravées ces dernières semaines.