×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Un 3e trimestre encore plus difficile

Par L'Economiste| Le 01/07/2016 - 12:17 | Partager
croissance_baisse_trt.jpg
 

Au 3e trimestre, la situation ne devrait pas s’améliorer avec une croissance attendue de 1,2% contre 4,1% une année auparavant. Ce ralentissement serait dû à la régression de 13,2% de la valeur ajoutée agricole, en comparaison avec la même période de l’année passée, explique le HCP. Et dans un contexte marqué par le Brexit et le climat d’attentisme des investisseurs qui pourrait en découler, la demande mondiale adressée au Maroc devrait poursuivre sa progression au rythme de 2,8%, en variation annuelle, au 3e trimestre. Toutefois, cette augmentation serait relativement moins soutenue qu’au 2e trimestre, mais elle continuerait à profiter à certains secteurs industriels comme l’automobile et l’aéronautique.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc